25 C
Canada
Tuesday, March 5, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-Covidgate : Un meeting prévu le 1er avril

Togo-Covidgate : Un meeting prévu le 1er avril

Contre l’impunité et les crimes économiques au Togo, des organisations de la société civile font appel à la population togolaise pour un meeting prévu le 1er avril 2023.

Cet appel vient en amont à une plainte déposée contre X aurpès du procureur de la République par la Coalition Lidaw –– le Fonds de Solidarité pour la promotion des Droits Syndicaux et Humains et des Droits Sociaux économiques (FONDESC) – la Solidarité Planétaire Branche Togo (SPBT) – la Coalition de la Diaspora Togolaise pour l’Alternance et la Démocratie (CODITOGO) et bien d’autres organisations.

Une plainte motivée par le rapport de la Cour des comptes sur la gestion du fonds de riposte et de solidarité Covid-19.

« Nous, les organisations de la société civile, nous avons déposé une plainte ce matin. Nous avons qualifié les faits qui se trouvent dans le rapport. Notamment, double abus de confiance envers les citoyens et envers les plus hautes autorités du pays. Notamment fraude fiscale ou évasion fiscale et entre autres la sortie de flux illicitement gagnés vers l’extérieur », a indiqué le responsable de la Coalition Lidaw, Thoma Nettey Koumou.

Ces OSC exigent qu’une suite judiciaire soit donnée à ce dossier, notamment par le biais d’une ouverture d’une information judiciaire par le procureur de la République.

Il faut par ailleurs noter que pour l’heure, aucun lieu n’est encore mentionnée dans le cadre du meeting.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.