25 C
Canada
Thursday, April 18, 2024
Accueil ACTUALITES Homosexualité : Akuffo-Addo taclé pour avoir adouci sa voix devant Harris

Homosexualité : Akuffo-Addo taclé pour avoir adouci sa voix devant Harris

Le Président ghanéen Nana Akufo-Addo fait l’objet de critiques dans la presse ghanéenne et même parmi d’autres autorités du pays pour avoir fait des commentaires suggérant un assouplissement du projet de loi contre l’homosexualité dans le pays, lors de son discours devant Kamala Harris, la Vice-présidente des États-Unis le mois dernier à Accra.


Akuffo-Addo a souligné qu’après les délibérations parlementaires, un projet de loi final lui sera envoyé pour avis conforme.

“D’après ce que j’ai compris (…), des éléments substantiels du projet de loi ont déjà été modifiés à la suite de l’intervention du procureur général”, a déclaré le dirigeant ghanéen.

En suggérant que le projet de loi pourrait finir par être édulcoré dans le processus d’amendement, Akufo-Addo a ajouté qu’il était convaincu que le parlement tiendrait compte de la sensibilité du projet de loi aux questions de droits de l’homme ainsi que des sentiments de la population ghanéenne « et sortira avec une réponse responsable ».

Sur la toile, le dirigeant est toujours critiqué par les siens qui souhaitent que ce comportement soit plutôt criminalisé.

La réplique du parlement


Même le président de l’Assemblée nationale, Alban Bagbin, a critiqué la vice-présidente américaine Kamala Harris pour ses commentaires sur la position du Ghana sur les questions LGBTQ+.

Elle a déclaré: « Je suis très attachée à l’importance de soutenir la liberté et de soutenir la lutte pour l’égalité entre tous et pour que tous soient traités de la même manière. Je dirai également que c’est une question que nous considérons, et je considère qu’il s’agit d’une question de droits de l’homme, et cela ne changera pas ».

Mais la présidente du Parlement, issu du principal parti d’opposition du Ghana, a qualifié ses propos d’antidémocratiques et “ne devraient pas être tolérés”.

« Qu’est-ce que la démocratie ? Que quelqu’un doive me dicter ce qui est bien et ce qui est mal ? Du jamais vu, car nous avons décidé de nous dévaloriser et d’aller mendier ? Allez, on en a plus qu’assez. Dieu a créé plus qu’assez pour chaque personne, le projet de loi sera adopté », a lâché M. Bagbin.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.