25 C
Canada
Thursday, April 18, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-Santé : OPS Afrique en guerre contre les écarts de conduite du...

Togo-Santé : OPS Afrique en guerre contre les écarts de conduite du personnel soignant envers les patients

« Rien ne vaut la vie », dit-on. C’est dans cet esprit que les membres de l’Observatoire pour la Promotion de la Santé en Afrique (OPS-AFRIQUE) ont entamé, la semaine dernière, une tournée de sensibilisation sur les droits et devoirs des patients dans les formations sanitaires. L’objectif de cette association de veille sanitaire est de protéger et de défendre les malades contre toutes formes de violences faites dans les hôpitaux.

Démarrée à Kara le mercredi 12 Avril 2023, la sensibilisation s’est tenue au carrefour Bassar avec les conducteurs de taxi moto. Les membres de l’OPS AFRIQUE sont  descendus dans les rues, dans les marchés et dans les gares routières pour échanger avec les populations.

Le but est de sensibiliser ces populations sur les droits et devoirs des patients, ensuite de les informer de l’existence de l’OPS AFRIQUE qu’elles peuvent saisir en cas de violation de leurs droits dans les hôpitaux. L’occasion est également de recueillir leurs témoignages sur l’accueil et le comportement du personnel soignant dans les formations sanitaires publiques et privées de la ville.

Après le tour dans la ville de Kara, les membres ont fait une visite inopinée au CHU Kara où ils ont échangé directement avec les patients.

« Nous avons reçu des témoignages qui font froid au dos. Les patients hospitalisés et leurs accompagnateurs ont même peur de s’approcher du personnel soignant de peur d’être insultés. Nous avons sauvé une situation de justesse et avions voulu rencontrer le Directeur du CHU Kara, mais il était en voyage », a déclaré le président l’OPS AFRIQUE, Agouzou Aklesso.

Après l’étape de Kara, les membres de l’OPS AFRIQUE ont mis le cap sur la région des Savanes le samedi 15 avril pour la même activité. Ils ont aussi sillonné la ville de Dapaong et le marché avant de se rendre au CHR de Dapaong où ils ont recueilli presque les mêmes témoignages de la part des patients sensibilisés.

Après les régions de Kara et des Savanes, le Bureau National de l’OPS AFRIQUE a partagé les témoignages recueillis auprès des malades avec les membres des  bureaux régionaux le dimanche 16 Avril 2023. Des numéros sont mis à la  disposition du public pour saisir l’association afin de dénoncer toutes formes de violences faites dans les hôpitaux. Les numéros sont +228 91 10 92 56 (Togocom) et +228 98 75 59 01 (Moov Africa).

L’OPS AFRIQUE compte travailler avec le Syndicat des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT) pour corriger ces irrégularités et écarts de conduite du personnel soignant dans les centres sanitaires du pays. L’association promet de continuer la sensibilisation dans les autres régions.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.