25 C
Canada
Saturday, March 2, 2024
Accueil ACTUALITES Togo–Deux agents de la DSR percutés mortellement par un chauffeur

Togo–Deux agents de la DSR percutés mortellement par un chauffeur

Les agents de la Direction de la Sécurité Routière (DSR) sont abondamment présents sur les principales artères de la ville de Lomé ainsi que celles des routes périphériques. Dans l’exercice de leur mission de contrôle des véhicules, deux agents de ce détachement ont trouvé la mort après être percutés par un chauffeur sur la « nationale N°2 ».

Le contrôle des véhicules et des chauffeurs s’intensifie à Lomé avec plusieurs points qui sont pris d’assaut par les agents de la Direction de la Sécurité Routière (DSR), facilement reconnaissables par leurs treillis et gilets. Il y a même des points qui sont devenus des QG où ces agents sont toujours présents : Boulevard du 13 janvier en face de la pharmacie 3ème arrondissement, Boulevard de l’Oti, sortie de Lomé – Djablé après le pont, sortie de Lomé – Kpogan en face de l’hôtel Novela star, etc.

C’est justement sur ce dernier point, la nationale N°2 en face de l’hôtel Novela Star, que s’est produit le drame la semaine passée. Alors qu’ils tentaient d’arrêter un véhicule, deux agents de la DSR ont été percutés par celui-ci. L’un d’eux, une femme selon les informations recueillies, est décédé sur le champ. Le second perdra la vie plus tard après avoir été évacué à l’hôpital.

Cette tragédie repose la problématique du contrôle excessif et redondant qu’exercent les agents de la DSR sur les routes togolaises, parfois au détriment de leur propre sécurité. Il leur est souvent reproché de faire rabattre dangereusement des dizaines de véhicules simultanément causant des embouteillages aux abords de leurs points de contrôle.

Il urge de revoir les techniques utilisées par ces agents pour faire rabattre les véhicules sur le bas-côté de la route. Il en va surtout de leur propre sécurité car rien ne peut valoir la vie humaine.

4 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
4 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Ferand
Ferand
May 24, 2023 10:01 am

Ces individus passent le plus clair de leur temps à voler des usagers de la route. Leur utilité est plutôt douteuse ! Lors des manifestations de l’opposition, ils sont mis à contribution pour brutaliser les togolais ! Alors !!!

Lada
Lada
May 24, 2023 12:56 pm

Hum les mêmes véhicules contrôlés tous les jours par les mêmes agents de la manière la plus scandaleuse se plantant brusquement au beau milieu de la voie face à une voiture aux allures de 60km/h comme s’ils étaient immortels.
Arrogants aux reproches vis à vis de ce positionnement.
RIP

Cyril
Cyril
September 19, 2023 2:45 pm

Il est bien dommage et regrettable d’apprendre de tels accidents.
Je pense humblement qu’il faut reformer ces agents de la DSRI.
Ils ont des attitudes irresponsables. Ils n’hésitent pas à se mettre sur la route prenant tous les risques même si le chauffeur n’a pas l’intention de refuser d’obtempérer.
J’ai failli renverser un policier qui s’est mis au travers de la route afin de m’arrêter. Je ne m’attendais pas à la présence d’un policier devant moi. C’était en face de l’hôtel du Bénin. Je l’ai aperçu au dernier moment alors je roulais vite sur ce tronçon de route. Heureusement que mes freins étaient efficaces. S’il y avait le moindre défaut de freinage, je devenais le meurtrier d’un pauvre père de famille.
J’avoue que j’ai eu la pire peur de ma vie. C’était le dernier jour de mes vacances au Togo.
J’ai conseillé au policier de ne plus répéter de tels actes irresponsables sous prétexte qu’il fait bien son boulot. Le zèle risque de le soustraire à la vie et surtout à ses enfants et femme. J’espère qu’il a compris la leçon. Il a vu l’état dans lequel il m’avait mis.

Last edited 5 months ago by Cyril
AHE Essohyomewe
AHE Essohyomewe
November 12, 2023 4:02 am

Je pense qu’à un moment donné à force bien faire on exagère dans ce pays,ils sont partout arrogant arnaqueurs, toujours à trouver quelque chose dans leur poche. Des enfants innocent vont en pâtir de l’irresponsabilité de ces parents. On asphyxie se pauvre citoyens qu’on seigne déjà de tous les côté. Je suis désolée elass

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.