25 C
Canada
Sunday, May 19, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-Vers l'amendement de la loi de programmation militaire

Togo-Vers l’amendement de la loi de programmation militaire

Adoptée en 2020 pour une durée de cinq ans « afin d’adapter les Forces Armées Togolaises (FAT) aux nouvelles contingences sécuritaires et de mieux protéger le pays », la loi de programmation militaire va être revue au Togo.

C’est l’une des décisions en réponse aux attaques terroristes à l’extrême nord du pays.

En effet, le texte qui avait été voté à l’unanimité à l’Assemblée nationale en 2020, détaille la programmation des moyens militaires ainsi que les priorités opérationnelles sur une période de cinq ans. Mais les dirigeants togolais prévoient de l’actualiser, notamment à cause de la menace terroriste.

D’après le Chef de l’État togolais Faure Essozimna Gnassingbé, “cette loi n’est plus adaptée, parce que la menace a changé de nature”.

“Les Togolais doivent se préparer à un combat long et difficile, avec des périodes de drame inévitables en temps de guerre. Mais nous sommes déterminés à défendre notre pays et à protéger nos concitoyens, tout en préservant notre humanité et nos valeurs”, a assuré Faure Gnassingbé lors de l’entretien accordé à New World TV à l’occasion de la Fête de l’indépendance.

Selon le gouvernement, depuis le début des attaques terroristes, près de 12 000 personnes au nord, y compris les réfugiés étrangers, ont été déplacées, afin de mieux protéger les frontières.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.