25 C
Canada
Wednesday, April 24, 2024
Accueil ACTUALITES Faits divers – Au Nigeria, un Chinois condamné à mort pour le...

Faits divers – Au Nigeria, un Chinois condamné à mort pour le meurtre de sa petite amie

Un tribunal nigérian a condamné mardi un ressortissant chinois à la peine de mort après l’avoir reconnu coupable du meurtre de sa petite amie, a déclaré un responsable gouvernemental à l’Associated Press, s’engageant à recommander l’exécution s’il fait appel de la décision sans succès.

Frank Geng-Quangrong a été condamné par un tribunal local de l’État de Kano, centre économique du nord du Nigeria, a déclaré le commissaire à la justice de Kano, Haruna Dederi. M. Geng-Quangrong avait plaidé non coupable.

« Il s’agit d’un signal indiquant que quiconque arrive dans une société doit être prêt à se conformer aux lois en vigueur dans cette société », a déclaré M. Dederi.

Les condamnations à mort pour des crimes capitaux sont courantes au Nigeria et concernent parfois des étrangers. En 2022, un Danois a été condamné à mourir par pendaison pour avoir tué sa femme et sa fille.

Toutefois, les exécutions sont rares, car elles doivent être approuvées par les gouverneurs des États. Seuls deux mandats d’exécution ont été signés depuis 1999, selon Inibehe Effiong, un avocat nigérian spécialisé dans les droits de l’homme.

Geng-Quangrong était accusé d’avoir poignardé sa petite amie, Ummukulsum Sani, 22 ans, en septembre 2022 dans une résidence de Kano. Les médias locaux l’ont cité en disant qu’il l’avait poignardée en état de légitime défense.

Il a jusqu’à trois mois pour faire appel de sa condamnation devant la cour d’appel du Nigeria.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.