25 C
Canada
Sunday, May 19, 2024
Accueil ACTUALITES Burkina–Demande de retrait de la MINUSMA, le gouvernement approuve

Burkina–Demande de retrait de la MINUSMA, le gouvernement approuve

Le Burkina Faso a salué dimanche la demande de retrait de la mission de l’ONU au Mali (MINUMSA) faite vendredi par Bamako, y voyant une “décision courageuse” et “conforme à la vision” des autorités maliennes dans la lutte contre les violences djihadistes qui touchent ces deux pays voisins.

« Le gouvernement du Burkina Faso prend acte de la demande de retrait sans délai de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUMSA) et salue cette décision courageuse formulée par les autorités maliennes de transition », a écrit dans un communiqué le porte-parole du gouvernement burkinabè, Rimtalba Jean Emmanuel Ouédraogo.

« Le gouvernement burkinabè félicite le Mali pour ce choix assumé, qui est conforme à la vision stratégique de l’Etat malien dans la lutte contre le terrorisme et pour la restauration de la paix et de la sécurité au Sahel », a poursuivi M. Ouédraogo.

Le Burkina Faso « encourage le gouvernement et le peuple frère du Mali dans cette affirmation de la souveraineté de l’Etat malien et l’expression de la volonté des Maliennes et des Maliens à être les seuls maîtres de leur destin », a-t-il ajouté, invitant la communauté internationale “au strict respect des choix opérés par le Mali”.

Vendredi, le chef de la diplomatie malienne, Abdoulaye Diop, avait demandé le départ de la MINUSMA devant le Conseil de sécurité de l’ONU, pointant “l’échec” de cette dernière qui, selon lui, faisait “partie du problème”.

Comme son voisin malien, le Burkina Faso est dirigé par des militaires putschistes et est pris dans une spirale de violences djihadistes depuis plusieurs années.

Le Burkina Faso a, par ailleurs, demandé dimanche au Secrétaire général des Nations unies « de bien vouloir prendre les dispositions utiles pour le retrait des troupes burkinabè engagées au Mali dans le cadre de la MINUSMA ».

Le gouvernement burkinabè dit également « réaffirmer sa solidarité au gouvernement malien et à l’ensemble des peuples du Sahel dans la lutte contre le terrorisme ».

3 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
3 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
yaya
yaya
June 19, 2023 2:35 pm

Ce que moi je regerette de cette décision c’est les fonds versés par ONU aux soldats après leur mission sur place que la plus part utilise après leur retour pour la construction de leur maison. des gens ont même volés du carburant destinés au engins. mdr .Donc c’est pour l’argent de l’ONU qu’ils sont la, pas pour la sécurisation

neknoyirze
neknoyirze
June 19, 2023 5:44 pm

nice

Etiko
Etiko
June 19, 2023 9:19 pm

Go and do your stupid adds far from here

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.