25 C
Canada
Wednesday, May 22, 2024
Accueil PAYS Burkina-Faso

Burkina-Faso

Burkina Faso : Une nouvelle “tentative de déstabilisation” déjouée

Le gouvernement burkinabé a annoncé ce jeudi 18 janvier 2024 avoir contrecarré une nouvelle tentative de déstabilisation visant la transition politique en cours dans le pays. Selon le communiqué officiel des autorités de Ouagadougou, plusieurs individus, comprenant à la fois des militaires en fonction, des militaires radiés, et des civils, ont été appréhendés.

Burkina Faso-Pourquoi le capitaine Nayiré Alira Elisée Martial est radié de l’armée ?

Accusé de faute grave, le capitaine Nayiré Alira Elisée Martial, commandant du détachement militaire de Sollé, une localité située au nord du Burkina Faso, est radié de l’armée.

Burkina Faso: Ibrahim Traoré accorde la grâce présidentielle à 968 détenus

Cette démarche comprend une remise totale de peines pour 335 détenus, une remise partielle pour 626 autres, et une commutation de peines pour 7 condamnés à vie. Le ministre de la Justice, Edasso Rodrigue Bayala, a souligné que cette remise de peines s'inscrit dans les prérogatives du chef de l'État.

Burkina-Faso/CAN 2024 : Dernières nouvelles sur la blessure d’Hervé Koffi en club

Le doute quant à la participation d'Hervé Koffi, gardien des Etalons du Burkina Faso, à la Coupe d'Afrique des Nations CAN 2024 a été dissipé après qu'il a récupéré d'une légère blessure survenue dans son club cette semaine. Malgré une contusion lors d'un match mercredi avec le Sporting de Charleroi, on apprend que Koffi ne souffre que d'un coup au genou, non grave.

La Russie rouvre son ambassade au Burkina Faso

Une trentaine d’années après sa fermeture, Moscou rouvre son ambassade à Ouagadougou, signe du rapprochement entre les deux pays.

Burkina Faso : Les quatre Français arrêtés sont-ils informaticiens ou espions ?

Au début du mois, quatre (4) français sont arrêtés à Ouagadougou, interrogés et puis transférés à la Maison d’arrêt de la capitale (MACA). Ils sont accusés d’espionnage. Paris dément cette version.

Burkina Faso – La CEDEAO laisse, les autres prennent

Placé sous sanctions par la CEDEAO après les coups d’Etat militaire qui ont porté le Capitaine Ibrahim Traoré au pouvoir, le Burkina Faso n’est pas aussi isolé que cela sur le plan diplomatique. De nombreux Etats comme l’Inde, l’Italie, le Japon, le Nicaragua ou encore la Tunisie et l’Egypte se bousculent aux portes de Ouagadougou.

Burkina Faso – Le français relégué en simple langue de travail

Réuni en Conseil des Ministres ce mercredi 06 Décembre 2023, le gouvernement burkinabè a adopté un projet de loi portant révision de la Constitution afin de consacrer désormais les langues nationales comme langue officielle en lieu et place du français qui sera relégué au rang de langue de travail.

Burkina-Faso-Boulevard Charles de Gaulle devient Boulevard Thomas Sankara

Au Burkina Faso, le 15 octobre 2023, une cérémonie commémorative a été tenue pour marquer le 36e anniversaire de l'assassinat du capitaine Thomas Sankara. Le président de la transition, le capitaine Traoré, a assisté à cet événement significatif. L'un des moments marquants de cette journée a été le changement de nom du boulevard général Charles de Gaulle à Ouagadougou, qui a été rebaptisé boulevard Thomas Sankara.

Burkina-Faso–Tentative de Putsch : un commandant tué lors de son interpellation

Le parquet militaire, à travers un communiqué, a annoncé la mort dimanche matin, du commandant Ismaël Touhogobou, lors d’une arrestation qui aurait mal tourné. La justice militaire souhaitait l’entendre à propos du putsch déjoué du 26 septembre 2023.

Burkina Faso-“Le régime du capitaine Ibrahim Traoré n’arrive pas à faire ce qu’il reprochait à ses prédécesseurs”

Un an après son arrivée au pouvoir, le bilan du capitaine Ibrahim Traoré est "très trés mitigé", constate Francis Kpatindé, maître de conférences à Sciences Po Paris.

Burkina-Faso : la junte annonce l’arrestation de quatre officiers

Quatre officiers de l'armée burkinabè auraient été appréhendés et remis aux autorités judiciaires du Tribunal militaire de Ouagadougou en lien avec la récente tentative de coup d'État révélée par le gouvernement le 27 septembre 2023.

Les plus populaires

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.