25 C
Canada
Thursday, April 18, 2024
Accueil ACTUALITES Togo – Des escrocs de QNET arrêtés par la Police

Togo – Des escrocs de QNET arrêtés par la Police

La Police togolaise a mis fin à un réseau de malfaiteurs spécialisés dans des fausses offres d’emplois, amenant plutôt les postulants dans un système de trafic d’êtres humains. Dans le cas d’espèces, ce sont 7 individus qui se livrent à l’escroquerie et à la traite de personnes par l’adhésion à une société illégale de markéting de réseau dénommée QNET.

L’information a été publiée par la Police togolaise sur sa page Facebook ce 27 Juin 2023.

Le 20 juin 2023, la Direction Centrale de la Police Judiciaire a mis la main sur sept (07) individus. Il s’agit de trois Togolais et de quatre Maliens. Ils appartiennent à un réseau criminel qui se livre à l’escroquerie et à la traite de personnes par l’adhésion à une société illégale de markéting de réseau dénommée QNET.

Ces escrocs se font passer pour de grands hommes d’affaires, contactent de jeunes chômeurs au Burkina, au Mali et au Togo. Ils arrivent à les convaincre de regagner Lomé, la capitale togolaise, pour des emplois. Une fois à Lomé, la réalité est tout autre. Ces jeunes vivent dans de mauvaises conditions et ne doivent plus appeler leurs proches.

Chacune des victimes doit verser entre 500.000 et 3.000.000 F CFA comme frais d’une formation. Les personnes prises au piège de ce réseau de malfrats sont dépouillées de leurs biens.

Pour sortir de cette mésaventure, toute victime doit, à son tour, attirer d’autres personnes dans le même piège. En cas de succès, il lui est versé, pour chaque nouvelle «prise», une partie des frais de souscription.

Une descente au siège de l’un des bureaux QNET situé au quartier Agoè Assiyéyé à Lomé, a permis d’interpeller 07 promoteurs de cette entreprise d’escroquerie. Sur place, la Police a trouvé 73 victimes togolaises et 21 victimes de nationalités étrangères.

Des documents saisis révèlent que ces individus ont perçu auprès de leurs victimes la somme de 20.000.000 F CFA.

L’un des malfrats possède à lui tout seul, cinq (05) immeubles et plusieurs lots de terrain à Lomé.

Interrogés, ces individus ont reconnu les faits et ont déclaré qu’ils opèrent dans plusieurs pays de la sous-région. Leur siège principal se trouve en Malaisie.

Ils seront présentés à Monsieur le Procureur de la République de Lomé pour répondre de leurs actes.  

La Police Nationale saisit l’occasion pour demander aux jeunes de faire très attention et de ne pas croire au gain facile.

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
ASSIONGBON Follyvi
ASSIONGBON Follyvi
June 28, 2023 3:17 pm

25 ans de prison pour chacun.

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.