25 C
Canada
Friday, March 1, 2024
Accueil ACTUALITES Elim CDM/Paulo Duarte: « Nous allons attaquer ces éliminatoires avec le maximum...

Elim CDM/Paulo Duarte: « Nous allons attaquer ces éliminatoires avec le maximum de priorité »

Paulo Duarte, le sélectionneur des Eperviers, a réagi à la suite du tirage au sort des groupes des éliminatoires de la Coupe du monde 2026 et qui place le Togo dans le même groupe que le Sénégal, la RDC, la Mauritanie, le Soudan et le Soudan du Sud.

Les Eperviers se retrouvent dans la poule B, accompagnés des Lions de la Teranga, des Léopards, des Mourabitounes, des Crocodiles du Nil et des Sud-soudanais dans le cadre de la course qualificative pour la phase finale de la Coupe du monde 2026.

Le sélectionneur national principal a réagi et fait ses commentaires. Dans l’ensemble, a-t-il relevé, « C’est un groupe où il y a le Sénégal et la RD Congo qui sont deux très bonnes équipes du football africain. Ils sont toujours à un niveau supérieur surtout le Sénégal ».

« La Mauritanie en pleine évolution avec de bons résultats depuis six ans. Et les deux autres équipes Soudan et Soudan du Sud qui sont certes inférieures mais présentent beaucoup de difficultés à leurs adversaires », a enchaîné Paulo Duarte.

Les Eperviers ont-t-il les moyens de créer la surprise, comme en 2006, en se qualifiant pour leur premier mondial, en Allemagne? Toujours est-il que, a déclaré le technicien portugais, « Nous allons attaquer ces éliminatoires avec le maximum de priorité ».

Et de poursuivre : « C’est une opportunité unique pour l’Afrique d’avoir 10 équipes à la Coupe du monde. Nous voulons en faire partie. Nous prenons ce groupe au sérieux avec du professionnalisme, pour avoir cette fierté à la fin d’une qualification pour une Coupe du monde et c’est ça notre objectif ».

Le capitaine Djene Dakonam et ses partenaires vont entamer la course qualificative en novembre prochain, avec deux sorties déjà cruciales.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.