25 C
Canada
Friday, March 1, 2024
Accueil ACTUALITES Togo- La XVIe université du notariat d'Afrique s'est ouverte à Lomé

Togo- La XVIe université du notariat d’Afrique s’est ouverte à Lomé

Ce mardi 11 juillet 2023 s’est ouverte à Lomé, la XVIe université des notaires d’Afrique. Le thème retenu pour cette rencontre est : « Les régimes matrimoniaux en Afrique ».

Initiée par  la Chambre nationale des notaires du Togo, cette 16eme université regroupe plusieurs notaires et leurs collaborateurs des notariats frères d’Afrique, notamment francophones. Les travaux de cette manifestation scientifique et professionnelle démarrés ce mardi 11 juillet, prendront fin le vendredi 14 juillet 2023.

Selon Maître Ebezou Tcha Plinga, président du la Chambre nationale des notaires du Togo, l’objectif est d’outiller les notaires d’Afrique et d’ailleurs, en formations de haut niveau sur des thématiques intéressant la profession et par des partages d’expériences, afin de leur permettre de répondre avec professionnalisme aux besoins de l’usager du droit.

Me Ebezou Tcha Plinga

« Le notaire est le premier conseiller juridique du citoyen, c’est celui qui est proche de la famille. Donc aujourd’hui avec les innovations en matière juridique et en communication, le notaire a besoin de se mettre à jour pour pouvoir bien conseiller les usagers du droit. Il faut que nous soyons au parfum de tout pour pouvoir mieux conseiller nos concitoyens », a souligné Me Ebezou Tcha Plinga.

Il s’agit donc d’un grand rendez-vous du donner et du recevoir, de mise à jour des connaissances, de partage d’expériences dans un esprit convivial et confraternel.

Plusieurs thèmes seront abordés et débattus au cours des travaux de cette 16eme université du notariat d’Afrique. Entre autres thèmes: Les régimes matrimoniaux en Afrique ; La déontologie notariale et la sécurité des tiers ; La digitalisation et le Notaire dans ses relations avec le service des hypothèques ; La Copropriété verticale ; Le fichier des dernières volontés ; La transmission des Entreprises individuelles et familiales.

Me Koffi Tsolényanou

En ouvrant les travaux, le ministre de l’Urbanisme Me Koffi Tsolényanou (notaire de profession) au nom du ministre de la Justice, Puis Agbétomey, a invité ses confrères à beaucoup plus d’esprit d’ouverture, de savoir-faire et de la disponibilité pour que la rencontre de Lomé soit des plus fructueuses et riche en leçons au regard des thématiques inscrites à l’ordre du jour.

« Notaire de tous les pays, les populations attendent beaucoup de vous dans la société. Mettez tout en œuvre pour donner à ce peuple, la satisfaction totale qu’exige votre profession, c’est ainsi que vous contribuerez également à bâtir nos cités », a exhorté Me Tsolényanou, ministre de l’Urbanisme.

Pour rappel, c’est la deuxième fois que le Togo abrite cette université du notariat d’Afrique. La première remonte en 2006. Des participants sont venus d’Algérie, du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, du Congo, de la Côte d’ivoire, de la Guinée, du Mali, du Maroc, du Niger, du Sénégal, du Tchad, de la France et bien-sûr du Togo.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.