25 C
Canada
Thursday, April 18, 2024
Accueil ACTUALITES Coupe du monde féminine : l'Angleterre élimine le Nigéria

Coupe du monde féminine : l’Angleterre élimine le Nigéria

Ce lundi, l’Angleterre a affronté le Nigeria en huitièmes de finale de la Coupe du monde féminine 2023 à Brisbane, en Australie. Les Super Falcons ont échoué dans la bataille contre l’Angleterre qui a donc atteint les quarts de finale.

À l’instar de l’Afrique du Sud, le Nigeria a également été disqualifié pour les quarts de finale de la Coupe du monde féminine après avoir été battu par l’Angleterre aujourd’hui dans un match tendu qui a conduit aux tirs au but. (0-0 t.a.b. 4-2)

Les Super Falcons ont eu du mal en termes de possession. Mais elles n’ont pas baissé les bras jusqu’au dernier coup de sifflet.

L’attaquante anglaise Lauren James n’a pas pu trouver le fond des filets aujourd’hui. Mais elle se créait des occasions, doublait pour aider ses collègues sur l’attaque du côté gauche et s’impliquait également dans des tâches défensives, revenant en arrière, rassemblant calmement le ballon et distribuant au centre. Cependant, Lauren James a obtenu un carton rouge après une erreur et elle a dû laisser tomber son équipe à quatre minutes de la fin du temps réglementaire.

Dans l’histoire de cette compétition, le Nigeria reste la seule équipe africaine à s’être qualifiée pour les quarts de finale. Il a tenté de rééditer cet exploit tout en profitant de la sortie de la star anglaise, mais cela n’a pas été le cas.

La sélection féminine nigériane s’est qualifiée pour la Coupe du monde lors de ses neuf éditions, mais n’a atteint les quarts de finale qu’une seule fois, en 1999. L’autre représentante africaine à la Coupe du monde féminine 2023 qui a également ce grand défi reste l’équipe marocaine qui affrontera la France demain.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.