25 C
Canada
Saturday, April 20, 2024
Accueil ACTUALITES Niger-Deux décrets spéciaux en faveur des armées du Burkina et du Mali

Niger-Deux décrets spéciaux en faveur des armées du Burkina et du Mali

Pendant que les Chefs d’Etat-major des armées de la CEDEAO se déclarent prêts pour une éventuelle intervention militaire au Niger, le Général Abdourahamane Tiani a signé ce jeudi 24 Août 2023 deux décrets autorisant les armées Burkinabè et maliennes à venir au secours du Niger en cas d’agression.

Les autorités militaires du Mali et le Burkina Faso, issues de coups d’Etats, avaient annoncé dès les 1ères menaces de recours à la force par la CEDEAO sur le sol nigérien, qu’une agression contre ce pays serait considérée comme une déclaration de guerre à leurs deux nations.

Pour formaliser cette déclaration, le putschiste au pouvoir au Niger a pris deux textes autorisant une intervention des forces armées du Burkina et du Mali en cas d’agression de son pays. Cette signature est intervenue alors que les ministres des Affaires Etrangères du Burkina et du Mali, Olivia Rouamba et Abdoulaye Diop, sont en visite de travail sur le territoire nigérien.

Dans un communiqué lu par Oumarou Ibrahim Sidi, le Secrétaire général adjoint du ministère nigérien des Affaires étrangères, les ministres Olivia Rouamba et Abdoulaye Diop ont « salué» la signature d’ordonnances «autorisant les forces de défense et de sécurité du Burkina Faso et du Mali d’intervenir en territoire nigérien en cas d’agression ».

Les ministres des Affaires étrangères des trois pays ont indiqué s’être réunis à Niamey pour discuter du renforcement de leur coopération en matière de sécurité et d’autres questions communes.

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Nuadji
Nuadji
August 26, 2023 12:36 pm

bravoooo !!!!!!

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.