25 C
Canada
Wednesday, April 24, 2024
Accueil ACTUALITES Togo–Opération Casque obligatoire, la Capitale Lomé quadrillée par la Police

Togo–Opération Casque obligatoire, la Capitale Lomé quadrillée par la Police

Le Directeur Général de la Police Nationale, Col. Yaovi Okpaoul, avait prévenu qu’à partir de ce lundi 28 Août 2023, l’opération casque obligatoire pour les passagers des motos passerait à la phase des sanctions. Un imposant dispositif policier est visible ce matin au niveau des principales artères de la ville de Lomé.

Durant deux semaines, les éléments de la Police Nationale, commissionnés par leur hiérarchie, ont sensibilisé les usagers des motos, tricycles sur l’obligation de port de casque par les passagers. Cette sensibilisation a consisté à faire stationner les conducteurs ainsi que les passagers, les regrouper durant un temps pour leur communiquer la mesure prise par le gouvernement togolais. Lors de cette étape, on pouvait apercevoir à certains carrefours les policiers se livrant à cette tâche.

Ce lundi, la ville de Lomé présente un autre aspect qui montre que l’opération décidée par le gouvernement est passée à un niveau supérieur. Un imposant dispositif policier quadrille presque tous les grands carrefours de la capitale et arrête systématiquement toute personne à moto sans porter de casque. Les conducteurs de moto au Togo ont déjà intégré dans leurs habitudes l’obligation du port de casque. Cette fois-ci, ce sont les passagers qui sont visés.

Ainsi lorsque le passager pris par le conducteur ne porte pas de casque, les deux sont arrêtés et la moto gardée par les policiers présents sur place ; une situation qui risque de perturber les activités quotidiennes des uns et des autres avec un manque à gagner préjudiciable.

Cependant, le Colonel Yaovi Okpaoul avait bien prévenu : « A partir de ce lundi 28 août, les sanctions ne vont pas concerner que les personnes sans casque. Même le pilote peut-être fautif. Les deux personnes vont attendre. Et cela peut aller jusqu’à la fin de la journée. Et si le propriétaire ne venait pas pour récupérer sa moto avant la fin de la journée, elle ira en fourrière ».

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.