25 C
Canada
Tuesday, March 5, 2024
Accueil ACTUALITES Ballon d'Or 2023 : Quatre joueurs africains parmi les 30 nominés

Ballon d’Or 2023 : Quatre joueurs africains parmi les 30 nominés

Le magazine France Football a dévoilé mercredi la liste des 30 joueurs en lice pour le Ballon d’Or 2023, la prestigieuse récompense décernée au meilleur joueur de l’année. Cette année, quatre footballeurs africains ont été nommés pour cette distinction.

La liste des 30 candidats pour le Ballon d’Or 2023 est désormais officielle. La cérémonie de remise de cette récompense individuelle de renom se tiendra le 30 octobre prochain à Paris, en France. Parmi les prétendants au titre suprême, les favoris incontestés sont Erling Haaland, Lionel Messi et Kylian Mbappé.

Quatre joueurs africains figurent également parmi les nominés. Parmi eux, Victor Osimhen, l’attaquant nigérian de Naples, Mohamed Salah, l’Égyptien de Liverpool, ainsi que deux gardiens de but en lice pour le trophée Yachine : André Onana du Cameroun et Yassine Bounou du Maroc.

Alors que le capitaine de l’équipe de France et attaquant du PSG, Kylian Mbappé, dispose de solides arguments pour monter sur la plus haute marche du podium, Erling Haaland et Lionel Messi semblent avoir une longueur d’avance. Le redoutable buteur norvégien a réalisé une saison exceptionnelle avec Manchester City, marquant 52 buts en 53 matches toutes compétitions confondues, contribuant ainsi de manière significative à la victoire de son équipe en FA Cup, en Premier League et en Ligue des Champions, un triplé historique.

D’un autre côté, Lionel Messi, la star du club américain, Inter Miami, arrive avec le titre de champion du monde 2022, acquis aux côtés de l’équipe nationale d’Argentine au Qatar. En tant que capitaine de l’Albicéleste et détenteur du record de sept Ballons d’Or remportés, Messi a joué un rôle décisif au sein de sa sélection, marquant 7 buts, dont un doublé en finale contre la France.

Voici la liste complète des 30 nominés pour le Ballon d’Or 2023 :

1. Josko Gvardiol (21 ans, Manchester City/Croatie)
2. Jamal Musiala (20 ans, Bayern Munich/Allemagne)
3. André Onana (27 ans, Manchester United/Cameroun)
4. Karim Benzema (35 ans, Al-Ittihad/France)
5. Mohamed Salah (31 ans, Liverpool/Egypte)
6. Bukayo Saka (22 ans, Arsenal/Angleterre)
7. Kevin De Bruyne (32 ans, Manchester City/Belgique)
8. Jude Bellingham (20 ans, Real Madrid/Angleterre)
9. Randal Kolo Muani (24 ans, PSG/France)
10. Bernardo Silva (29 ans, Manchester City/Portugal)
11. Khvicha Kvaratskhelia (22 ans, Naples/Géorgie)
12. Nicolo Barella (26 ans, Inter Milan/Italie)
13. Emiliano Martinez (31 ans, Aston Villa/Argentine)
14. Ruben Dias (26 ans, Manchester City/Portugal)
15. Erling Haaland (23 ans, Manchester City/Norvège)
16. Martin Odegaard (24 ans, Arsenal/Norvège)
17. Ilkay Gündogan (32 ans, Barça/Allemagne)
18. Yassine Bounou (32 ans, Al-Hilal/Maroc)
19. Julian Alvarez (23 ans, Manchester City/Argentine)
20. Vinicius Junior (23 ans, Real Madrid/Brésil)
21. Rodri (27 ans, Manchester City/Espagne)
22. Antoine Griezmann (32 ans, Atlético Madrid/France)
23. Lionel Messi (36 ans, Inter Miami/Argentine)
24. Lautaro Martinez (26 ans, Inter Milan/Argentine)
25. Robert Lewandowski (35 ans, Barça/Pologne)
26. Kim Min-Jae (26 ans, Bayern Munich/Corée du Sud)
27. Luka Modric (37 ans, Real Madrid/Croatie)
28. Kylian Mbappé (24 ans, PSG/France)
29. Victor Osimhen (24 ans, Naples/Nigeria)
30. Harry Kane (30 ans, Bayern Munich/Angleterre)

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
trackback

[…] ICILOME […]

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.