25 C
Canada
Saturday, April 20, 2024
Accueil ACTUALITES Burkina-Faso : la junte annonce l'arrestation de quatre officiers

Burkina-Faso : la junte annonce l’arrestation de quatre officiers

Quatre officiers de l’armée burkinabè auraient été appréhendés et remis aux autorités judiciaires du Tribunal militaire de Ouagadougou en lien avec la récente tentative de coup d’État révélée par le gouvernement le 27 septembre 2023.

Selon un communiqué du Parquet militaire, deux autres officiers sont actuellement en fuite. Le parquet précise que ces arrestations sont basées sur des informations concernant “un complot contre la sûreté de l’État”.

Le procureur militaire a annoncé l’ouverture d’une enquête et lancé un appel à témoins en raison de la récurrence des tentatives de déstabilisation. Il encourage toute personne pouvant fournir des informations utiles à la recherche de la vérité à se faire entendre.

Le gouvernement burkinabè avait déjà annoncé le 26 septembre 2023, qu’il a déjoué une tentative de déstabilisation des institutions de transition. Le lendemain était marqué par des appels à la mobilisation en faveur de la transition. Le même jour,Ibrahim Traoré, président par intérim, a exprimé mercredi sa détermination à mener la transition “à bon port en dépit de l’adversité et des différentes manœuvres pour stopper” leur “marche inexorable vers une souveraineté assumée.”

Le capitaine Traoré dirige le pays voisin du Togo depuis près d’un an. Il est arrivé au pouvoir lors du deuxième coup d’État de 2022, dans un contexte marqué par la montée de l’insurrection terroriste. La junte prévoit d’organiser les élections d’ici juillet 2024.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.