25 C
Canada
Wednesday, April 24, 2024
Accueil ACTUALITES Ballon d’Or 2023 : Le 3è rang de Mbappé énerve Deschamps

Ballon d’Or 2023 : Le 3è rang de Mbappé énerve Deschamps

Lionel Messi a soulevé son huitième Ballon d’Or cette année. Cette récompense individuelle tant convoitée devrait revenir à Kylian Mbappé. C’est l’opinion de Didier Deschamps, sélectionneur de l’équipe de France.

Et de huit pour la Pulga. Ses concurrents de 2023 notamment Erling Haaland (deuxième) et Kylian Mbappé (troisième) doivent encore patienter d’autant plus que c’est probablement la dernière fois que l’Argentin en est vainqueur.

Mais en ce qui concerne le cas du capitaine de l’équipe de France (24 ans), son sélectionneur national estime que c’est lui devrait le gagner, allant jusqu’à pousser un coup de gueule.

“Il aurait mérité de le gagner. Qu’il soit troisième, c’est une déception », déclare-t-il.

Et d’ajouter : «  Après, ce sont des votes de journalistes du monde entier. Je ne dis pas que Messi ne l’a pas mérité et que Haaland ne l’aurait pas mérité aussi. Il est jeune, mais avec ce qu’il a réalisé, il aurait mérité. Je n’ai pas à le consoler, je pense qu’il est évidemment déçu. Après, les votes… Ce sont des votes qui viennent d’un peu partout. J’étais pour le moins surpris, voire même un peu plus, du vote de certains. Ne pas mettre Kylian Mbappé dans les cinq joueurs à choisir, c’est vraiment… Je ne vais pas utiliser le terme malhonnêteté, mais on n’en est pas loin quand même ».

Auteur de 12 buts en 14 rencontres toutes compétitions cette année, l’international français affiche des statistiques qui montrent qu’il a toutes les chances de gagner le Ballon d’Or dans le futur (proche ?).

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.