25 C
Canada
Thursday, May 23, 2024
Accueil ACTUALITES Cameroun-Franck Biya, le RDPC et la succession de son père…

Cameroun-Franck Biya, le RDPC et la succession de son père…

Ils sont nombreux à prêter à Franck Biya, le fils aîné du président camerounais, des ambitions de succéder à son père à la tête du pays.

Franck Biya, 52 ans, ambitionne-t-il de succéder à son père ? Toujours est-il qu’une partie de ses compatriotes soupçonnent la préparation d’une succession dynastique. L’intéressé lui-même, par ses comportements de ces dernières semaines, en rajoutent aux polémiques.

Son dernier acte en date n’est autre que sa participation à une réunion politique du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), le parti au pouvoir. C’était à Nice le 6 novembre, jour anniversaire des 40 ans de pouvoir de son père.

Dans cette vidéo qui circule sur la toile, le fils aîné de Paul Biya, déclare que son père est « le leader naturel du parti ».  « Il est important que l’on ne brouille absolument pas le message, nous devons rester dans son sillage et tenter de l’accompagner », ajoute-t-il.

Une manière de brouiller les pistes ? En tout cas, pour le moment, il se montre prudent. Toutefois, depuis quelques semaines, il sort peu à peu de l’ombre de son géniteur, comme sa visite sur le site du drame de Mbankolo à Yaoundé où plusieurs dizaines de personnes sont décédés dans une coulée de boue.

Au Cameroun, Franck Biya a des inconditionnels. Des associations existent, s’emploient pour qu’il succède à son père, âgé aujourd’hui de 90 ans. Franchira-t-il le pas ?

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.