25 C
Canada
Tuesday, March 5, 2024
Accueil ACTUALITES Togo face au Terrorisme : Bilan de l'année 2023 révélé par le...

Togo face au Terrorisme : Bilan de l’année 2023 révélé par le gouvernement

Le gouvernement togolais a dévoilé les chiffres de la situation sécuritaire, révélant que 31 togolais ont perdu la vie au cours de l’année 2023 lors d’une attaque par embuscade, ainsi que lors de 11 accrochages avec des groupes armés terroristes et des explosions d’engins.

Les autorités togolaises ont finalement choisi de dresser un bilan détaillé des attaques terroristes dans le pays, soulignant les défis sécuritaires similaires à ceux rencontrés par ses voisins, tels que le Burkina Faso.

Au cours de l’année 2023, le Togo a fait état de « 31 morts, 29 blessés et 3 disparus » dans des incidents « terroristes », a déclaré lundi soir à la télévision nationale Yawa Kouigan, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement.

« Notre pays a connu une attaque par embuscade, 11 accrochages avec les groupes armés terroristes, 9 explosions d’engins explosifs improvisés et vingt découvertes et neutralisations d’engins explosifs improvisés », a-t-elle précisé.

Depuis la première attaque terroriste à Sanloaga en novembre 2021, le Togo a été confronté à une intensification des incidents dans la région des savanes.

Cette révélation marque un changement de stratégie du gouvernement qui, jusqu’à présent, avait communiqué de manière limitée sur ce sujet sensible. En avril dernier, le chef de l’État Faure Gnassingbé avait déclaré que les terroristes avaient causé environ 140 décès, dont une centaine de civils, depuis leurs premières attaques fin 2021 dans le pays.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.