25 C
Canada
Wednesday, February 28, 2024
Accueil ACTUALITES Togo- Les élections repoussées à la fin du premier trimestre 2024

Togo- Les élections repoussées à la fin du premier trimestre 2024

Le report des prochaines élections législatives et régionales ont été au menu des discussions lors du Conseil des ministres qui s’est tenu à Lomé samedi. Contrairement aux attentes, ces élections ne se tiendront pas cette année, comme initialement prévu.

Au cours des travaux du Conseil des ministres de ce samedi, le chef de l’Etat a instruit son gouvernement à prendre sans tarder “toutes les mesures pour permettre d’organiser les prochaines élections au plus tard à la fin du premier trimestre de l’année 2024”.

L’Exécutif est également invité à prendre en compte la persistance des défis sécuritaires afin de garantir à tous -candidats, électeurs et citoyens- la sécurité nécessaire sur toute l’étendue du territoire national.

3 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
3 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Agon Picdagou
November 28, 2023 5:15 pm

Je n’accepte pas qu’un seul individu, fût-il le président de la République, dicte intempestivement ses volontés dictatoriales aux Togolais! Voilà où mène la confiscation du pouvoir démocratiquement confié à AGBEYOME KODJO!

Togo
Togo
November 28, 2023 10:11 pm
Reply to  Agon Picdagou

Si c’était Agbéyomé Kodjo, ça changerait quoi ? simplement qu’on aurait changé d’individu, point !

Boom
Boom
November 29, 2023 1:22 pm
Reply to  Togo

merci champion, Agbéyomé (dmk) est rptunir , le reste n’est que de l’enfumage pour distraire les togolais en se servant d’un vieux .

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.