25 C
Canada
Sunday, May 19, 2024
Accueil ACTUALITES Reprise des importations vers le Niger malgré les sanctions de la CEDEAO...

Reprise des importations vers le Niger malgré les sanctions de la CEDEAO : Explications du Bénin

Après avoir interrompu les importations vers le Niger en octobre 2023, le Port autonome de Cotonou (PAC) a officiellement levé cette suspension le mercredi 27 décembre 2023, malgré les sanctions imposées par la communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Dans ce contexte délicat, le directeur commercial du port, Kristof Van Den Branden, a fourni des éclaircissements sur les motifs de cette décision.


Selon les médias béninois, le directeur Kristof Van Den Branden a expliqué que la suspension résultait de la congestion du port due au flux constant de marchandises vers le Niger, malgré les sanctions de la CEDEAO. « Cette mesure a été prise en raison du flux constant de marchandises à destination du Niger, malgré les sanctions de la CEDEAO empêchant la sortie de ces marchandises du port en direction du Niger », a déclaré Van Den Branden cité par BeninwebTV.

À en croire la même source, en octobre, une accumulation de marchandises risquait “une congestion totale”, nécessitant cette nouvelle décision pour la reprise des importations vers le Niger, après plusieurs mois de suspension.

Cependant, la levée de la suspension ne signifie pas la levée des sanctions de la CEDEAO, selon le responsable commercial.

Ces décisions interviennent pendant que le Président Patrice Talon annonce sa volonté de rétablir des relations avec les nouveaux dirigeants des pays voisins qui ont récemment connu des coups d’État.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.