25 C
Canada
Sunday, May 19, 2024
Accueil ACTUALITES Togo- Découpage électoral : ADDI invite à une réflexion plus approfondie avant la...

Togo- Découpage électoral : ADDI invite à une réflexion plus approfondie avant la définition des critères de répartition des députés

Dans un communiqué en date du 15 décembre 2023, l’Alliance des Démocrates pour un Développement Intégral (ADDI) invite tous les acteurs politiques à une profonde réflexion sur la question du découpage électoral.

Pour la formation politique du Prof Aimé Gogué, les communes ne peuvent pas servir de base pour un découpage électoral au Togo, surtout qu’elles n’ont pas été déterminées à partir de critères objectifs et équitables.   

« Le découpage électoral actuel au Togo est inéquitable et défavorise les populations de certaines régions. Les communes auraient pu servir de base pour déterminer le nombre de députés. Malheureusement les communes n’ont pas été déterminées à partir de critères objectifs et équitables. Ainsi, en plus du risque de ne pas apporter une solution idoine au problème d’iniquité, cette base de découpage a l’inconvénient d’augmenter considérablement le nombre de députés (117) par rapport à la population », prévient le parti.

Comparant les pays de la sous région, l’ADDI précise que des pays comme le Sénégal, le Bénin et la Côte d’Ivoire maintiennent des proportions avec un député pour plus de 100 000 habitants: « Au Bénin un député pour environ 128 000 habitants; en Côte d’Ivoire un député pour environ 115 000 habitants; au Sénégal un député pour environ 110 000 habitants, alors qu’au Togo, nous avons un député pour moins de 90 000 habitants ».

Le parti appelle donc à une réflexion plus approfondie avant la définition des critères de répartition des députés au Togo pour un découpage plus équitable

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
FUGEE
FUGEE
December 18, 2023 12:13 am

Sage décision
Aucune loi n’est parfaite, mais s’en approcher si l’on en désir avec une honnêteté intellectuelle

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.