25 C
Canada
Wednesday, April 17, 2024
Accueil ACTUALITES Blessé à la dernière minute, Massadio Haïdara privé de la CAN 2024

Blessé à la dernière minute, Massadio Haïdara privé de la CAN 2024

Le lensois Massadio Haïdara, cadre des Aigles du Mali, ne participera pas à la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) Côte d’Ivoire 2024. A cause d’une blessure.

Sur la liste des 27 internationaux choisis par Eric Chelle, le sélectionneur des Aigles du Mali, pour la CAN, figurent 9 joueurs évoluant en France. S’y sont présents également les ténors à l’instar d’Yves Bissouma de Tottenham, de Diadie Samassekou d’Hoffenheim, de Mohamed Camara de l’AS Monaco, entre autres.

Néanmoins, il y a une absence. Et elle a pour nom Massadio Haïdara. Ce dernier a contracté une blessure ce mardi 2 janvier lors d’une séance d’entraînement. Une énorme perte pour les Aigles.

Voici la liste  27 Aigles

Gardiens : Djigui Diarra (Young Africans, D1 tanzanienne), Aboubacar Doumbia (AFE/D1 malienne), Ismael Diawarra (Malmo/D1 suédoise).

Défenseurs : Hamari Traoré (Real Sociedad, Liga), Falaye Sacko (Montpellier, Ligue 1), Kiki Kouyaté (Montpellier, Ligue 1), Moussa Diarra (Toulouse, Ligue 1), Mamadou Fofana (Amiens, Ligue 2), Sikou Niakaté (Braga, D1 portugaise), Amadou Dante (Sturm Gaz, D1 autrichienne).

Milieux : Noss Traoré (Hull City D2 anglaise), Yves Bissouma (Tottenham, Premier League), Mohamed Camara (Monaco, Ligue 1), Aliou Dieng (Al-Ahly, D1 égyptienne), Amadou Haidara (Leipzig, Bundesliga), Lassana Coulibaly (Salernitana, Serie A), Boubacar Traoré (Wolverhampton, Premier League), Kamory Doumbia (Brest, Ligue 1), Diadie Samassekou (Hoffenheim, Bundesliga).

Attaquants : Moussa Doumbia (Al-Adalah, D1 saoudienne), Nene Dorgeles (RB Salzburg, D1 autrichienne), Sekou Koita (RB Salzburg, D1 autrichienne), Sirine Doucouré (Lorient, Ligue 1), Ibrahim Sissoko (Saint-Étienne, Ligue 2), Fousseni Diabaté (Laussane, D1 suisse), Lassine Sinayoko (Auxerre, Ligue 2), Youssouf Niakaté (Banni Yas, D1 émiratie).

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.