25 C
Canada
Monday, April 22, 2024
Accueil ACTUALITES Côte d’Ivoire – CAN 2023 : Plusieurs Journalistes blessés dans un accident de...

Côte d’Ivoire – CAN 2023 : Plusieurs Journalistes blessés dans un accident de bus

Une quarantaine de journalistes couvrant la CAN 2023 ont été victimes d’un accident de la circulation dans la nuit de mardi à mercredi, a-t-on appris de sources locales.

Les journalistes revenaient de Yamoussoukro, la capitale politique ivoirienne, où ils ont assuré la couverture du match opposant le Sénégal à la Guinée mardi soir, comptant pour la troisième journée du groupe C de la 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football.

L’autocar qui les transportait a fait une sortie de route vers 2h du matin alors qu’il circulait sur un boulevard à Abidjan.

Sur les causes de l’accident, un journaliste sportif joint par téléphone a expliqué que « l’accident a eu lieu à Abidjan, au niveau du boulevard Carena. Le chauffeur sommeillait et a dévié de la route ».

Le ministère des Sports et du Cadre de vie a expliqué pour sa part dans une note officielle que « l’incident s’est produit à la CARENA à Abidjan. Selon les propos du chauffeur du bus monsieur Moussa SANOGO, le pneu avant du bus est tombé dans un nid de poule sur la voie rétrécie de la CARENA. Déséquilibré, le véhicule a heurté le béton du milieu avant de finir sa course sur un poteau électrique dans le sens opposé de la route. ».

La plupart des blessés ont été conduits au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Treichville (sud d’Abidjan) et celui d’Angré (nord d’Abidjan), a indiqué le journaliste sportif.

Plusieurs ont regagné leur domicile dans la matinée. Cependant, un journaliste égyptien, une journaliste espagnole et le chauffeur de l’autocar « doivent subir des opérations chirurgicales » au CHU de Treichville, a indiqué la même source ajoutant que trois autres journalistes ivoiriens ont été gravement blessés et admis au CHU d’Angré, où ils doivent subir des interventions.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.