25 C
Canada
Friday, May 24, 2024
Accueil ACTUALITES Guinée – Désormais Mamadi Doumbouya est Général de l’armée

Guinée – Désormais Mamadi Doumbouya est Général de l’armée

En Guinée, une cérémonie historique s’est déroulée mardi, marquant la promotion de Mamadi Doumbouya au rang de « Général de Corps d’Armée ».

Cette élévation dans les rangs a été célébrée lors d’une rencontre avec les commandants de toutes les unités du pays, un événement exceptionnel qualifié d’historique par la présidence guinéenne.

Cette réunion n’avait pas eu d’équivalent depuis 1958, soulignant ainsi l’importance du moment et son impact significatif sur l’histoire du pays.

En parallèle de cette promotion, le Général Doumbouya a annoncé son retrait du commandement du Groupement des Forces Spéciales, passant le flambeau à son adjoint, le lieutenant-colonel Mouctar Kaba. 

Cette décision stratégique souligne un changement majeur dans le parcours du Général, qui avait accédé au pouvoir le 5 septembre 2021 en renversant l’ancien président Alpha Condé.

Mamadi Doumbouya, 43 ans, avait été nommé à la tête du Groupement des Forces Spéciales par Alpha Condé en 2018. À l’origine créée pour assurer la protection du chef de l’État contre d’éventuels coups d’État, cette unité d’élite a finalement joué un rôle central dans le renversement du régime.

La montée en grade de Mamadi Doumbouya témoigne incontestablement d’un nouveau chapitre dans son parcours, symbolisant les changements significatifs qui continuent de redéfinir le paysage politique de la Guinée.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.