25 C
Canada
Thursday, February 29, 2024
Accueil ACTUALITES Togo- Fêtes de fin d’année : Un geste de cœur de Dr Charles...

Togo- Fêtes de fin d’année : Un geste de cœur de Dr Charles Birregah en faveur des enfants de la rue 

Les enfants de rue du grand-Lomé ont fêté le nouvel an  2024 comme les autres enfants et pour cause, ils ont reçu  un geste de générosité du Président-Fondateur du Fonds  d’Aides aux Veuves et Orphelins, Dr Charles BIRREGAH  des kits alimentaires de quoi célébrer dans la gaité  l’entrée dans la nouvelle année 2024. L’ONG n’a pas  dérobé à la tradition en ciblant les enfants de la rue pour  leur apporter son soutien. 

C’est devenu une coutume à la fin de chaque année pour  l’homme de Dieu, le Révérend Pasteur Dr Charles  BIRREGAH de partager aux couches vulnérables, des kits  alimentaires composés du riz, spaghetti, sardines et des  tomates en boite. Ils étaient une centaine (100) d’enfants  de la rue à bénéficier de cette action de haute portée  sociale de la part de Dr Charles BIRREGAH. Cette action  humanitaire s’inscrit dans la vision du donateur qui  marque sa solidarité aux couches vulnérables notamment  les veuves, les orphelins et les enfants de rue, pendant la  période des festivités de fin d’année. 

En prélude à ce geste caritatif, près de cent cinquante  (150) enfants orphelins et plus de deux cent (200) veuves  de l’Eglise de la Transfiguration ont également ont eu le  privilège de recevoir des kits alimentaires de la part du  Président-Fondateur de l’ONG FONDAVO le jour de la  nativité.

L’action vise à contribuer à l’épanouissement de ses  enfants qui n’ont ni de père ni de mère pour leur donner  la joie et le sourire des fêtes de fin d’année dixit le  donateur. 

Pour le Président-Fondateur c’est aussi et surtout une  manière de traduire dans les réalités le verset biblique de  Luc 14, verset 13 qui dit ce qui suit : « Mais, lorsque tu  donnes un festin, invite des pauvres, des estropiés, des  boiteux, des aveugles ». 

Un appel est lancé aux bienfaiteurs pour l’achat d’un  terrain en vue de construire un centre d’accueil pour les  enfants de rue pouvant les abriter afin de les réorientés  vers la scolarisation ou l’apprentissage. 

Le Fonds d’Aides aux Veuves et Orphelins (FONDAVO) a été  créé en 1995 sur l’initiative du Dr Charles BIRREGAH et  est reconnu par l’Etat Togolais le 16 Avril 2009, comme une Association de la loi de 1901, sous le récépissé  N°0287/MATDCL-SG-DLPAP-DOCA. 

Comme son nom l’indique, FONDAVO œuvre pour la lutte  contre les discriminations faites à l’endroit des veuves et  orphelins et leur apporte des soutiens financiers, des  vivres et non-vivres à travers diverses actions sociales  ponctuelles que l’Association organise dans le courant de  l’année. Il est reconnu Organisation Non  Gouvernementale (ONG) par le Ministère de la  Planification, du Développement et de l’Aménagement du  Territoire en Décembre 2014. 

Il a en charge plus de deux cent (200) veuves et orphelins.  L’objectif de la Fondation est de permettre aux veuves de  s’auto suffire en exerçant une activité génératrice de  revenus ; de soulager la souffrance des veuves souvent  délaissées après le décès de leur mari ; d’assister les  veuves dans leur procédure pour l’obtention de leur  pension de veuvage ; de sensibiliser les veuves sur leurs  droits ; d’aider les orphelins dans leur cursus scolaire ;  d’accompagner les enfants orphelins pendant la période  des fêtes de fin d’année comme c’est le cas pour les  enfants de la rue pour les festivités de cette année. 

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.