25 C
Canada
Thursday, May 23, 2024
Accueil ACTUALITES Togo - Le Congrès Électif de la FTF n'aura plus lieu à...

Togo – Le Congrès Électif de la FTF n’aura plus lieu à Atakpamé

Dans une décision inattendue, le Comité Exécutif de la Fédération Togolaise de Football (FTF) a décidé de délocaliser le congrès électif prévu le 3 février prochain à Atakpamé, le déplaçant désormais à Lomé.

Réuni en séance extraordinaire ce vendredi 19 janvier 2024, le Comité Exécutif a pris cette mesure en raison de problèmes logistiques qui ont émergé, compromettant la bonne organisation de l’assemblée.

Le Secrétaire Général, Hervé Tété Agbodan, s’exprimant dans une note circulaire adressée aux membres de la FTF, a déclaré : “Des problèmes logistiques ont contraint le Comité Exécutif à revoir le choix du lieu, initialement prévu à Atakpamé le 3 février 2024. Nous nous excusons sincèrement pour tout inconvénient que cela pourrait causer et sommes conscients de l’impact sur vos plans.”

En dépit de ce changement de lieu, la liste “Nouvel Elan” dirigée par le président sortant, le Colonel Kossi Gbézondé Akpovy, reste la seule liste retenue par la commission électorale pour le congrès qui aura lieu à l’hôtel 2 février à partir de 9 heures.

Il est important de souligner que l’ordre du jour initial du congrès demeure inchangé malgré cette modification de lieu, assurant la continuité des plans établis pour l’élection du nouveau Comité Exécutif de la Fédération Togolaise de Football.


Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.