25 C
Canada
Wednesday, April 17, 2024
Accueil ACTUALITES Togo – L’opposition togolaise, un excellent laboratoire d’idées

Togo – L’opposition togolaise, un excellent laboratoire d’idées

Les partis d’opposition du Togo, à défaut de faire preuve d’efficacité pour parvenir à l’alternance à la tête du pays, sont tout de même très prompts à sortir des idées, les unes plus ingénieuses que les autres. Cela ressemble finalement à un concours de la meilleure idée politique comme la dernière proposition du CAR (Comité d’Action pour le Renouveau) pour des élections générales en 2025.

En plus de la rivalité politique, qui rappelons-le est une chose normale, que les partisans de l’union reproche généralement à l’opposition togolaise, cette dernière se distingue ces temps-ci avec des sorties médiatiques pour sortir des propositions les unes pertinentes, les autres surfant sur des vagues d’humour.

Les togolais se rappellent de l’idée d’un rassemblement des forces d’opposition au partir « UNIR » au pouvoir depuis plusieurs dizaines d’années au  Togo, lancée par Me Dodji APEVON des FDR (Forces Démocratiques pour la République). Cette idée avait conduit à la mise en place du « Grand Mouvement Citoyen » au 3ème trimestre de l’année 2023 avec les partis politiques comme le PSR du Prof. WOLOU Komi, l’UDS de FOLLY Antoine ainsi que des organisations de la Société civile. L’opposition togolaise ne réussissant jamais à faire l’unanimité autour d’une idée quand bien même elle serait pertinente, d’autres partis comme le MCD de Me TCHASSONA-TRAORE, la CPP de Beleki AKOUTE et le LDP de OURO-AKPO se sont également mis « ENSEMBLE » (nom de leur coalition).

Entre temps, c’est le parti « Santé du Peuple » du Dr. Georges KOUESSAN qui mettait en lumière l’idée d’une « cohabitation concertée » avec le régime « RPT-UNIR ».

Quant aux élections législatives qui constitutionnellement auraient dû déjà avoir eu lieu, la position de l’opposition togolaise n’a rien à envier à la cour du roi Pétaud. Alors que certains partis dénoncent le retard accusé dans la tenue de ces élections à coupler avec le scrutin des gouverneurs de région, d’autres appellent à un cadre urgent et inclusif de discussions accélérées sur lesdites élections. C’est sur ce sujet que cette semaine, le CAR de DATE sort de son laboratoire la solution : « EUREKA ! Suspension du processus électoral pour des élections générales en 2025 ».

La richesse quantitative du laboratoire de l’opposition togolaise n’est plus à démontrer. Il ne lui manque qu’à trouver et ajouter l’ingrédient qualité pour être mieux efficace.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.