25 C
Canada
Thursday, April 18, 2024
Accueil ACTUALITES Sport Togo-Affaire Doumbé-Gomido : que dit la commission de discipline de la FTF

Togo-Affaire Doumbé-Gomido : que dit la commission de discipline de la FTF

Dans l’affaire opposant Doumbé à Gomido, la commission de discipline de la Fédération togolaise de football (FTF) a tranché et donné raison au club de Kpalimé.

“La commission de discipline de la Fédération Togolaise de Football (FTF) a récemment rendu son verdict dans l’affaire accusant AMETEPE Comlanvi Dodo, joueur de Gomido FC de Kpalimé, de fraude sur identité, suite à des réclamations formulées par le club Doumbé FC de Mango.

Le différend a éclaté à la suite du match qui a opposé Doumbé FC de Mango à Gomido FC de Kpalimé, le 5 novembre 2023 lors de la troisième journée du championnat national de football de de première division (D1 LONATO). Doumbé FC a remis en cause l’identité et l’âge du joueur AMETEPE C. Dodo, insinuant qu’il aurait précédemment joué sous une identité différente au sein de leur club.

Une enquête minutieuse a été menée par la commission de discipline de la FTF, ponctuée par des auditions. Les résultats ont dissipé les doutes, révélant que les accusations étaient non fondées. Il s’est avéré que le joueur n’avait pas enfreint les règles d’identité, mais avait été malencontreusement pris dans les mailles d’une erreur administrative lors de l’enregistrement de sa licence.

La commission de discipline a donc  exprimé des réserves quant à la cohérence de l’argumentation présentée par Doumbé FC. Il est apparu que la logique juridique invoquée par le club ne tenait pas face aux preuves et aux procédures établies. Le club de Mango, après avoir impliqué le joueur dans une situation où une fausse identité aurait été utilisée, a tardivement invoqué des allégations de fraude sur l’identité de ce même joueur, plusieurs années plus tard.

Face aux preuves indubitables, la commission de discipline de la FTF a pris la décision de rejeter les allégations de Doumbé FC, mettant en avant l’absence de fondement de la demande d’évocation. De surcroît, Doumbé FC a été tenu responsable pour non-coopération et violation des règlements en vigueur, se voyant ainsi infliger une amende de 250.000 FCFA, conformément aux règlements de la FTF.

Il est notifié aux parties impliquées qu’elles disposent d’un délai de dix (10) jours à compter de la notification de la décision  pour engager un recours”.

Avec FTF

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.