25 C
Canada
Wednesday, April 17, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-Côte d'Ivoire : Faure Gnassingbé et Alassane Ouattara discutent des défis régionaux

Togo-Côte d’Ivoire : Faure Gnassingbé et Alassane Ouattara discutent des défis régionaux

Le vendredi 16 février 2024, le chef de l’État ivoirien Alassane Ouattara a accueilli son homologue togolais, Faure Gnassingbé, en visite d’amitié et de travail en Côte d’Ivoire. Selon un communiqué de la présidence ivoirienne, les deux dirigeants ont discuté de la situation sociopolitique et sécuritaire dans la sous-région, soulignant la nécessité de « réévaluer les stratégies de gestion et de résolution des crises ».

Le communiqué précise que les discussions ont porté sur la situation au sein de la CEDEAO et de l’UEMOA, ainsi que sur la décision de certains pays de quitter la CEDEAO, tout en abordant la question humanitaire dans ces pays en crise.

“Ils ont conclu à la nécessité de réévaluer les stratégies de gestion et de résolution de ces crises, en privilégiant le dialogue et la concertation”, indique le le document.

“En sa qualité de Médiateur de la CEDEAO pour le Niger, [Faure Gnassingbé] s’est réjoui de la qualité de l’entretien avec le Chef de l’État ivoirien, et a encouragé ce type de réflexions et d’échanges bilatéraux, indépendamment des Sommets ou des Conférences, en vue de trouver des solutions pour un retour à la paix, à la sécurité et à la stabilité dans la sous-région”, ajoute la même source.

Avant de quitter le pays, le dirigeant togolais n’a pas manqué de féliciter son homologue ivoirien pour la récente victoire des ‘Éléphants’, à la Coupe d’Afrique des Nations de Football (CAN 2023), qui s’est déroulée en Côte d’Ivoire du 13 janvier au 11 février 2024.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.