25 C
Canada
Wednesday, April 17, 2024
Accueil ACTUALITES Walid Regragui s'exprime sur la performance du Maroc à la CAN 2023

Walid Regragui s’exprime sur la performance du Maroc à la CAN 2023

Walid Regragui, sélectionneur de l’équipe nationale du Maroc, s’est exprimé publiquement pour la première fois depuis la déception subie à la Coupe d’Afrique des Nations 2023. Durant cet entretien, il a analysé objectivement les défaillances de son équipe lors de cette compétition et a appelé à la mobilisation en vue de la CAN 2025, qui se déroulera sur le territoire marocain.

La désillusion de la CAN 2023, où le Maroc a été éliminé en huitièmes de finale par l’Afrique du Sud (0-2), a été difficile à accepter pour Regragui. Toutefois, il reste résolument optimiste quant aux perspectives futures de l’équipe nationale. Lors d’une entrevue sur Arryadia TV, il a déclaré : “J’espère que le public marocain nous pardonnera. Nous l’avons comblé de bonheur lors de la Coupe du Monde. Et Incha-Allah, nous remporterons la Coupe d’Afrique à domicile”.

Malgré les prévisions favorables qui annonçaient une place en finale pour le Maroc, l’équipe a quitté prématurément la compétition en 2023. Regragui reconnaît qu’il n’y a aucune excuse valable, même si les conditions météorologiques étaient défavorables. “Nous avons commencé la préparation plus de dix jours avant le début de la compétition à San Pedro. Nous avons bénéficié des meilleures conditions possibles. Bien que les conditions climatiques aient été difficiles, nous ne devons pas les utiliser comme prétexte pour notre élimination”, a-t-il affirmé.

Le sélectionneur a également tenu à saluer le courage d’Achraf Hakimi, malgré son échec crucial lors d’un penalty à la 85e minute alors que le score était de 0-1. “Je tiens à saluer son courage, il a pris ses responsabilités pour aider l’équipe. Mais un penalty, c’est comme ça : on peut le réussir comme on peut le rater. Mais Achraf demeure un grand joueur”, a-t-il souligné.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.