25 C
Canada
Friday, May 24, 2024
Accueil ACTUALITES Togo - Mise à jour sur la suspension de l'exportation de la...

Togo – Mise à jour sur la suspension de l’exportation de la ferraille

Le Ministère du Commerce, de l’Artisanat et de la Consommation Locale a dévoilé, vendredi dernier, les nouvelles mesures concernant la suspension temporaire de l’exportation de la ferraille sur l’ensemble du territoire togolais, conformément à l’arrêté interministériel N°014/MCICL/MEF/MPI du 07 avril 2021.


Selon le gouvernement, des mesures découlant d’une concertation entre les acteurs du secteur le 11 janvier 2024 ont été établies pour “promouvoir la transformation des matières premières locales avant exportation”.

Le Ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Consommation Locale, Kayi MIVEDOR-SAMBIANI, insiste sur l’importance de ces décisions, déclarant : “Seuls les métaux ferreux et non ferreux transformés par les industries locales feront l’objet d’exportation.”

Concernant les prix de livraison des métaux non ferreux aux unités industrielles locales, le communiqué précise : “Le prix minimum d’achat de l’aluminium est fixé à 910 FCFA/kg, et le prix minimum d’achat des batteries à 640 FCFA/kg.” Ces tarifs, sujets à ajustements en fonction des marchés national, régional et international, visent à stimuler la transformation locale.

D’après le communiqué, le secteur sera également organisé de manière plus structurée grâce à “la délivrance d’agréments” et à la mise en place d’un comité de suivi.

Le Ministère enjoint tous les acteurs concernés à respecter strictement ces “dispositions consensuelles”, soulignant que tout non-respect expose les contrevenants aux sanctions conformes à la réglementation en vigueur.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.