25 C
Canada
Saturday, January 29, 2022
Accueil ACTUALITES Etats-Unis-Joe Biden envisage des sanctions contre les opposants à l'homosexualité

Etats-Unis-Joe Biden envisage des sanctions contre les opposants à l’homosexualité

Le président américain Joe Biden a menacé de sanctionner les pays qui n’ont pas encore adopté de lois pour accueillir les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres (LGBT). Une annonce qui touche plus les nations africaines.

Le démocrate a publié un mémorandum présidentiel visant à étendre la protection des droits des personnes LGBT dans le monde entier.

Les ordres publiées le 04 Février 2021 et qui prennent effet immédiatement, indiquent : « Lorsque des gouvernements étrangers tentent de restreindre les droits des personnes LGBTQI + ou n’appliquent pas les protections juridiques en place, contribuant ainsi à un climat d’intolérance, les agences engagées à l’étranger doivent envisager des réponses appropriées, y compris en utilisant la gamme complète des services diplomatiques et d’assistance, outils et, le cas échéant, sanctions financières, restrictions de visa et autres mesures ».

« Tous les êtres humains doivent être traités avec respect et dignité et doivent pouvoir vivre sans peur, peu importe qui ils sont ou qui ils aiment. Les États-Unis sont à l’avant-garde de cette lutte. Ils se prononcent et se tiennent fermement en faveur de nos valeurs les plus chères », peut-on lire sur le document.

La note ordonne aux agences américaines dans des pays étrangers de travailler plus dur pour lutter contre la criminalisation par les gouvernements étrangers du statut ou de la conduite LGBT et ordonne au Département d’État d’inclure la violence, la discrimination et les lois anti-LGBTQ dans son rapport annuel sur les droits de l’homme.

Washington appelle également à redoubler d’efforts pour garantir aux demandeurs d’asile LGBTQ un accès égal à la protection, une formation élargie pour le personnel fédéral américain et une augmentation potentielle du recours aux renvois prioritaires pour accélérer la réinstallation des personnes vulnérables.

Biden a d’abord annoncé la poussée lors d’un récent discours au département d’État, promettant de reconstruire la crédibilité des États-Unis dans le monde entier.

« Pour réparer davantage notre leadership moral, je publie également une note présidentielle aux agences pour redynamiser notre leadership sur les questions LGBTQI et le faire au niveau international », a-t-il déclaré.

Un message aux pays africains ?

Selon le dernier rapport de Human Rights Watch, environ 70 pays dans le monde ont adopté des lois qui criminalisent l’homosexualité.

Beaucoup de ces pays se trouvent en Afrique, à savoir le Nigéria, le Ghana, le Cameroun, le Togo, le Sénégal, l’Ouganda, le Libéria, le Kenya, la Guinée et bien d’autres.

Nigéria, le n°1 en Afrique.

Le Nigéria est classé comme un pays homophobe en raison de ses lois anti-gay qui ont été fortement critiquées par des organisations internationales de défense des droits l’homme.

Les lois anti-gay au Nigéria, un des principaux pays anti-LGBTQI en Afrique, prescrivent entre 10 et 14 ans de prison pour toute personne surprise à bafouer la loi soit par cohabitation entre partenaires sexuels de même sexe, émission publique de relation homosexuelle, enregistrement, fonctionnement ou participation à des clubs, sociétés et organisations gays, entre autres.

En janvier 2014, l’ex-président nigérian Goodluck Jonathan a signé la loi sur l’interdiction du mariage homosexuel malgré la pression de l’ancien président américain, Barrack Obama.

20 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
20 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Kombaté
Kombaté
February 10, 2021 11:14 am

Et bien nous y sommes .nous voulons Biden au détriment de Trump n est ce pas ?Et bien le démon est là

Nunɔlagã
Nunɔlagã
February 10, 2021 11:49 am
Reply to  Kombaté

Oui, Kombaté. Quelle ironie!

gabriel
gabriel
February 10, 2021 2:40 pm
Reply to  Kombaté

Trump était rempli de haine.c’était un président pour le moins malhonnête manipulateur et irrrespectueux des autres.Les américains l’avaient voulu comme président,et l’ont rejeté par la suite.Concernant le nouveau président avec son agenda obama bis,je crois qu’il va se casser la dent en Afrique sur ves sujets sensibles.Il avait parlé de respect mutuel entre ėtats,et il temps qu’on lui rappelle qu’il doit se contenter de gouverner les USA car nulle autre part ailleurs dans le monde,on n’a voté pour lui.

Nunɔlagã
Nunɔlagã
February 10, 2021 4:03 pm
Reply to  gabriel

Trump a le mérite (ou le défaut) de ne pas être hypocrite et d’exprimer clairement ce qu’il pense sans filtre. De là à qualifier de haineux, il n’y a qu’un pas à faire. Je préfère un haineux comme lui qui n’a pas déclaré de guerre sous son règne, au gentil prix Nobel de la paix Obama, complice de la destruction de la Libye et de la déstabilisation de l’Afrique de l’Ouest.

Trump, rejeté? Après ce qui reste l’élection la plus controversée de l’histoire, j’en doute. Malgré tout, les chiffres officiels le créditent d’au moins 74 millions de voix. Enorme.

Le problème avec la gauche progressiste radical au pouvoir aux USA, c’est que nos nos pays n’auront pas le choix… C’est une dictature mondiale qui se met progressivement en place cachée derrière des termes comme : droit de l’homme, inclusion, liberté, etc. C’est beau en apparence mais très hideux au fond.

Nunɔlagã,
Chef de file de l’opposition dans les bars

Adje
Adje
February 10, 2021 7:31 pm
Reply to  Nunɔlagã

Mr. vous etes l’un de ceux qui comprennent bien ou du moins qui analysent bien les faits aulieu de suivre seulement ce que disent les media de propagandent. le temps jugera. Mais je crains que mon Afrique ne soit le grand perdant de ce qui ce profile a l’horizon.

zsignaule
zsignaule
February 11, 2021 4:59 pm
Reply to  gabriel

Là bien dit, reste que nos gens là qui nous gouvernent, pensent comme vous

Vivito
Vivito
February 15, 2021 6:22 pm
Reply to  gabriel

Trump nest pas voumi par tous les americains comme tu le dit, il a une population de plus de 75 millions derriere lui qui l’ont voter, donc il nest pas a negliger

Nunɔlagã
Nunɔlagã
February 10, 2021 11:43 am

On l’avait annoncé, cela se réalise. Ce qui étonne, c’est dextérité avec laquelle cela commence. Les progressistes sont bien partis pour l’assujetissement de nos pays à leur morale décadente. Beaucoup d’africains comprendront bientôt pourquoi tout a été fait pour que Trump soit détesté…

Pour les progressistes et gauchistes, défendre l’homosexualité est plus prioritaire que défendre la démocratie. Cela dit tout. Notamment sur pourquoi tout a été fait pour que Biden (et surtout Kamala Harris, avec Obama derrière les rideaux) monte au pouvoir.

C’est Kodjo Epou, Michel Kinvi, Fabbi Kouassi et compagnie qui doit être contents…

Encore 5 ans et tous les pays africains vont légaliser l’homosexualité… Qui prend le pari?

Nunɔlagã,
Chef de file de l’opposition dans les bars

Toto
Toto
February 10, 2021 12:56 pm
Reply to  Nunɔlagã

Triste pour la morale africaine! à force de tendre la main…ses valeurs sont et seront piétinées. A moins qu’on ait des Leader qui tiennent tête (et je me demande comment)!

Ralph Maka
Ralph Maka
February 11, 2021 2:50 pm
Reply to  Toto

Redescends sur Terre ça a jamais été et ce ne sera jamais une valeur de tuer une femme car elle aime une autre femme.

Kombaté
Kombaté
February 10, 2021 1:54 pm

Tres simple Toto .Que Les africains se réjouissent de ce qu ils ont et de ce qu ils sont y compris leur culture et de leur connaissance .Il est temps qu on commence à dire non .Nous avons pendant des siècles appris à vivre dans la faim et la pauvreté ,cela était vraiment une bonne formation de notre part .Le Cuba aujourd’hui est devenu grand et suscite des envies de la part des autres pays grâce aux sanctions infligées par les USA .Je pleure Kadhafi,je pleure Mugabé ,

gabriel
gabriel
February 10, 2021 2:49 pm

Les anciennes colonies francaises en afrique sont les plus à même de plier les premières parce que la colonisation francaise leur a enlevé même
leur âme.Je parie qu’il y a aura de la résistance ailleurs

Nunɔlagã
Nunɔlagã
February 10, 2021 3:46 pm
Reply to  gabriel

Possible. Mais on peut en douter quand ont voit que l’Afrique du Sud anglophone a légalisé le mariage homosexuel depuis 2006, même bien avant beaucoup de pays occidentaux. Généralement, plus le pays est développé ou occidento-centré plus il a tendance à suivre la vague occidentale. Pour l’Afrique, je parierai dans un premier temps pour des pays comme l’Île Maurice, les Seychelles, la Namibie; puis le Rwanda, le Kenya. En Afrique francophone, le Gabon pourra ouvrir la danse. A moins que la surprise ne vienne du Togo ?

Martin0
Martin0
February 11, 2021 8:50 am

God bless Nigeria.

Mart
Mart
February 11, 2021 8:50 am

God bless Nigeria.

Ralph Maka
Ralph Maka
February 11, 2021 2:47 pm

Arrêtez donc de vous acharner contre les homosexuels. Je me fiche royalement de ce que 2 adultes consentants font de leurs corps. Le plus important est le développement de la nation.

Mart
Mart
February 11, 2021 3:23 pm
Reply to  Ralph Maka

Ame corrompue et malade

Ralph Maka
Ralph Maka
February 12, 2021 6:19 am
Reply to  Mart

Ah fou le camp imbécile. A cette allure , le reste du monde sera en train de coloniser Mars que l ‘ Afrique sera toujours là à chercher les homosexuels pour leur faire payer la corruption de leurs dirigeants.

zsignaule
zsignaule
February 11, 2021 4:50 pm
Reply to  Ralph Maka

vampire tes enfants sont en marche

Ralph Maka
Ralph Maka
February 12, 2021 6:21 am
Reply to  zsignaule

Pitoyable petit connard quand on se sent capable on construit des routes , aéroports , ports etc … On ne passe pas sa vie à chercher chaque femme qui aime une autre femme pour la décapiter.

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022