25 C
Canada
Sunday, April 14, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-A Asrama, le projet de construction du centre Olympafrica sur les rails

Togo-A Asrama, le projet de construction du centre Olympafrica sur les rails

Une nouvelle étape dans la construction du Centre Olympafrica à Asrama (2è du genre) vient d’être franchie : la pose de la première pierre.

La ministre en charge des Sports, Lidi Bessi-Kama a procédé samedi 20 février 2021, au lancement du projet de construction du centre Olympafrica à Asrama, après la construction de de celui de Lomé. Elle était avec Gagou Kokou et Diack Thierno, respectivement Vice-président du Comité National Olympique du Togo (CNO-Togo) et Directeur exécutif de la Fondation Internationale Olympafrica de Dakar, ainsi que des autorités locales.

Deuxième du genre au Togo, ce nouveau complexe sportif est « composé d’un terrain de foot, d’une piste d’athlétisme, d’un plateau multifonctionnel, d’un foyer polyvalent et d’un espace ludique pour enfants, vise à faciliter l’éclosion des talents et promouvoir l’olympisme », a souligné dans un twwet le président de CNO-Togo, Déladem Akpaki.

Il a par ailleurs remercié la ministre des Sport et la Fondation Internationale Olympafrica, « pour la confiance et l’appui multiforme à la formation et la vulgarisation des principes fondamentaux de l’olympisme au Togo ».

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Adolph Dagan
February 23, 2021 7:31 am

Mes felicitations !

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.