25 C
Canada
Tuesday, May 21, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-Covi-19 : Une cinquantaine de cas ce mercredi

Togo-Covi-19 : Une cinquantaine de cas ce mercredi

Dans la journée d’hier mercredi 3 février 2021, le pays a encore recensé plusieurs cas confirmés au coronavirus. 58 cas pour être plus précis.

Selon le site officiel du gouvernement, ces cinquante-huit (58) nouveaux cas qui portent désormais le nombre de cas confirmés au Togo à 5224 ont été détectés parmi les 789 personnes dépistées hier. Ces 58 personnes dont les âges sont compris entre 7 et 71 ans se répartissent comme suit.

Quinze (15) cas parmi les contacts : 2 femmes et 5 hommes dans la préfecture du Golfe, 1 femme et 3 hommes dans la préfecture d’Agou, 1 homme dans la préfecture de Kloto, 1 femme dans la préfecture de l’Est-Mono, 1 femme et 1 homme dans la préfecture de Tchaoudjo.

Seize (16) cas parmi les suspects : 2 femmes dans la préfecture d’Agoe, 4 femmes et 4 hommes dans la préfecture du Golfe, 3 femmes et 2 hommes dans la préfecture de Tchaoudjo, 1 femme dans la préfecture de Dankpen.

Lire aussi:Togo : L’APD-ENSI a renouvelé son Conseil d’Administration

Dix-huit (18) cas parmi les voyageurs : 1 homme dans la préfecture d’Agoè, 2 femmes et 11 hommes dans la préfecture du Golfe, 1 femme dans la préfecture de l’Oti, 3 hommes dans la préfecture de Kpendjal-Ouest.

Neuf (09) cas parmi les dépistés : 1 homme dans la préfecture d’Agoè, 2 femmes et 6 hommes dans la préfecture du Golfe.

Dans la même journée d’hier, le pays a également enregistré vingt-huit (28) nouvelles guérisons portant le nombre total de patients guéris de COVID-19 à 4380. Le nombre de décès reste inchangé à 79. Le nombre de cas actifs est de 765.

Un total de 209593 tests de laboratoire ont été effectués sur toute l’étendue du territoire national.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.