25 C
Canada
Thursday, June 8, 2023
Accueil Société Payadowa Boukpessi interdit les festivités du bicentenaire des Lawson

Payadowa Boukpessi interdit les festivités du bicentenaire des Lawson

Les festivités liées au bicentenaire de la famille Lawson d’Aného ne pourront se tenir en raison de la résurgence de la crise sanitaire, selon le ministre de l’Administration territoire, de la Décentralisation et du Développement du territoire.

Les festivités prévues dans le cadre de la célébration du bicentenaire du règne des Lawson du 25 au 30 mars 2021 sont interdites par Payadowa Boukpessi, ministre de l’Administration territoire, de la Décentralisation et du Développement du territoire.

L’autorité politique évoque deux raisons pour justifier sa décision. La première est liée aux mesures restrictives destinées à lutter contre la propagation de la pandémie de coronavirus et dont l’une proscrit le rassemblement de plus de 15 personnes sur l’ensemble du territoire.

La seconde raison évoquée par Payadowa Boukpessi, trouve son fondement dans le risque qu’un tel évènement n’exacerbe « les rivalités entre les communautés ADJIGO et LAWSON » ou ne consacre « la victoire des LAWSON sur les ADJIGO ».

4 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
4 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
FUGEE
FUGEE
March 25, 2021 1:35 pm

De quoi il se mêle avec les histoires entre ADJIGO et LAWSON

Kombaté
Kombaté
March 25, 2021 6:12 pm
Reply to  FUGEE

Quand vous ne saviez pas laver vos linges sales en famille.quelqu’un d autre va le faire à votre place.Très simple

FUGEE
FUGEE
March 25, 2021 6:18 pm
Reply to  Kombaté

Toi et mentor connaissez-vous les us et coutumes de ce milieu?
Quand a détourné en tant que ministre des finance as-tu reçu ta part?
Resyte là tout se paie ici bas jusqu’à la 3ème génération

John Kete
John Kete
March 25, 2021 4:32 pm

ARGUMENTS FALLACIEUX VENANT DE CET OPPORTUNISTE DE LA MINORITE QUI FAIT SOUFFRIR LE PEUPLE TOGOLAIS. RIEN N’EST ETERNEL SUR TERRE MR BOUKPESSI. AYEZ LA CRAINTE DE LA NATURE SI VOUS N’AVEZ PAS CELLE DE DIEU.

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.