25 C
Canada
Saturday, July 2, 2022
Accueil ACTUALITES Togo-RAPAA alerte sur les dangers liés aux substances psychoactives

Togo-RAPAA alerte sur les dangers liés aux substances psychoactives

L’ONG Recherche Action Prévention Accompagnement des Addictions (RAPAA) poursuit sa mission au Togo. Mercredi à son siège à Lomé, elle a lancé un dépliant sur les dangers liés à l’usage des substances psychoactives.

Au Togo, malgré les efforts consentis, la consommation de la drogue et de l’alcool ne recule pas chez les jeunes. Le phénomène est devenu aujourd’hui un problème de société et de santé publique. Puisque sous l’effet des substances psychoactives, les usagers sont souvent amenés à avoir des comportements sexuels à risques, notamment la perte de contrôle de soi, des rapports non protégés, des violences sexuelles, des viols…

Et c’est face à ce triste constat que l’ONG RAPAA a voulu attaquer le mal à la racine en initiant ce dépliant intitulé : « Consommation de substances psychoactives et pratiques sexuelle à risques », dont le lancement a été effectif hier mercredi à Lomé. Ledit dépliant met en relief les conséquences des pratiques sexuelles violentes ou à risques subies par les femmes et les jeunes filles.

C’est un outil d’information et de sensibilisation qui traite des conséquences de ce phénomène sur la santé physique (grossesses non désirée, avortements clandestins, contaminations aux IST…) et mentale, sur la vie scolaire et universitaire et sur la vie civique (amendement et emprisonnement en cas de condamnation pour abus et violences sexuels).

Le document aborde aussi les effets des substances psychoactives sur la sexualité de l’homme et de la femme et donne des conseils pour réduire les risques de contamination du VIH/SIDA.

Selon la présidente de RAPAA, Catherine Khadidja TOURE, l’objectif en procédant à un lancement officiel, c’est de pouvoir à travers les partenaires que sont les structures étatiques, les organisations de la société civile et les médias, faire une large diffusion des messages contenus dans le dépliant.  

« Le dépliant que nous avons lancé aujourd’hui est outil d’information et de sensibilisation qui a été conçu non seulement par notre ONG, mais qui a été aussi validé par nos partenaires que ce soient les structures étatiques comme le Comité national anti-drogue (CNAD) ou la Direction du genre et de la promotion de la femme, ou d’autres organisations de la société civile qui sont spécialisées dans les domaines du genre ou de violences. Ce dépliant a suivi tout un processus lors de sa confection. Nous avons voulu lancer ce dépliant en ce mois de mars qui est un mois de droit de femme. C’est une façon pour nous de renforcer la prévention, et ce lancement vise une large divulgation du document », a-t-elle indiqué

A l’en croire, le dépliant est conçu pour les Togolais, surtout les jeunes étudiants et élèves. Des séances de sensibilisations sont même prévues dans les prochains jours dans les établissements scolaires et universitaires pour édifier les jeunes togolais sur les dangers ou les risques de la consommation des substances psychoactives.

Notons que la cérémonie de lancement de ce dépliant mercredi au siège de l’ONG RAPAA à Lomé a réuni les partenaires techniques ayant part pris à la validation de ce support de communication, notamment le CNAD, la Direction du Genre et de la Promotion de la Femme, le Club Soroptimist Lomé 1 et l’ONG Women in Law and Development in Africa (WILDAF) Togo. D’autres organisations de la société civile intervenant dans le domaine du genre ou de violences ont également répondu présentes à ce lancement.

Le dépliant est disponible en distribution gratuite au siège de l’ONG RAPAA à Lomé.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022