25 C
Canada
Sunday, April 11, 2021
Accueil ACTUALITES Togo-Dr Spieker sur la menace du Dr Ihou : « On ne...

Togo-Dr Spieker sur la menace du Dr Ihou : « On ne dirige pas un peuple avec la force mais avec intelligence »

Au Togo on veut toujours « conduire » les Togolais avec la force comme des moutons. Je ne veux pas utiliser le terme « diriger » car dans ce pays on ne dirige pas mais on conduit toujours avec la force ou violence morale. Il faut cesser cette façon de diriger un peuple. Les gens ne sont pas des moutons. Cette culture devient le propre du Togolais quand il a une portion d´autorité en main. Le professeur Ihou Watéba, Ministre de l´Enseignement supérieur vient de le démontrer encore dans le cadre de ce vaccin.

Pour ce vaccin dont la suspension s´impose dans certains pays développés dont la France et l´Allemagne, les dirigeants desdits pays n´emploient pas le vocabulaire martial aux citoyens inquiets des effets secondaires graves, qu´utilise le Ministre de l´Enseignement supérieur, le prof. Ihou Watéba pour contraindre les Togolais à se faire vacciner contre leur gré malgré la suspicion des risques liés à ce vaccin et qui leur faire peur. Il martèle qu´on n´oblige personne à se faire vacciner. Mais en même temps il répète que si quelqu´un refuse de se faire vacciner et par malheur il attrape ce virus, on va lui tendre la facture du traitement s´il est traité à Kégué (centre réservé pour le traitement des patients de covid-19). Comment appelle-t-on cela si ce n´est pas une  contrainte ou violence morale? C´est une façon de faire peur et obliger les gens à accepter de se faire vacciner alors que les Togolais aussi voient et écoutent les informations sur les effets secondaires graves dans les pays développés de ce vaccin où l´injection a eu lieu. Il oblige indirectement les Togolais à se faire vacciner. Personne n´est dupe pour ne pas le comprendre. Au Togo  ceux qui ont le pouvoir en main aiment toujours mettre les gens au pas.

Le Togo ne sera jamais un pays libre et prospère tant que le pouvoir se trouve entre les mains de ce régime. L´usage du pouvoir sera toujours au dépens du peuple. Tout le monde en est conscient. C´est pourquoi Faure Gnassingbé ne peut et ne doit pas rester au pouvoir au-delà de 2025. C´est une ligne rouge qu´il ne doit pas oser franchir. Il faut que tous les Togolais le sachent et se préparent en conséquence. Ce régime ne peut pas abuser éternellement d´un peuple qui se montre trop passif.

.

Dans ces pays où la suspension du vaccin a eu lieu, aucun membre du gouvernement en charge de cette crise sanitaire n´emploie le ton martial. Même ici en Allemagne le ministre de la santé invite toujours le monde des médias quand il a une annonce importante à faire sur la crise sanitaire et la situation dans le pays. Quand il voulait annoncer la suspension de l´utilisation de ce vaccin, c´est en face des journalistes qu´il l´a  fait. Quand on lui posait des questions il répondait comme cela se doit. C´est une façon d´éclairer la population car ce virus a beaucoup d´impact sur la vie des gens et sur l´économie. Mais il ne répond pas avec mépris et n´emploie pas non plus des mots qui énervent les invités du média ou la population. Il soigne toujours ce qu´il va dire. C´est très loin de ce qu´on voit au Togo. Au Togo on a l´impression que tout se fait avec la force ou violence morale. Aucun respect pour les Togolais. Tout ce qu´on dit, doit être dit avec force ou violence verbale comme si les Togolais étaient des enfants de ceux qui les conduisent comme des moutons. Même dans les administrations au Togo, quand on s´adresse à un agent c´est avec un ton arrogant que l´agent répond. Il faut bannir cette culture de violence  verbale  et arrogante dans l´administration. Il faut que cela cesse. On ne dirige pas un pays avec force ni violence mais avec  intelligence, tact et communication. Les Togolais ont le droit de s´inquiéter sur les effets secondaires graves de ce vaccin dont on fait échos par ici et par-là. L´argent que vous utilisez pour traiter les patients du covid-19 appartiennent aux Togolais et non au gouvernement. Le Togo aime toujours faire la différence avec sa culture d´ autoritarisme.

 Par exemple, si après l´injection de ce vaccin, certains parmi ceux qui sont vaccinés, rencontraient ces problèmes de thrombose ou embolie pulmonaire dont on fait cas en Europe, le gouvernement les prendrait-il en charge dans leur souffrance les mois et années à venir ? C´est bien là l´inquiétude.

Une fois n´est pas coutume, dit-on. Même le député Gerry Taama qui a l´habitude de ménager le gouvernement quand ce dernier est  sous l´effet des critiques, a trouvé anormaux les propos du Ministre Ihou Watéba à l´endroit de ceux qui sont réticents face à ce vaccin dont les effets secondaires sont graves ailleurs.

Ce n´est pas parce que tous les ministres se sont fait vacciner, que ce ministre va obliger tout le monde aussi à se faire vacciner comme eux malgré la suspension intervenue en cascade dans les pays d´Europe. Il faut dire que ce vaccin n´est pas le meilleur. Si l´OMS a opté pour ce vaccin et qu´il est le plus livré  aussi dans certains pays d´Europe, c´est tout simplement en raison de la facilité avec laquelle on peut le conserver. Sa conservation n´exige pas une température très basse comme chez Pfizer -BioNtech. Les dirigeants européens sont sous pression. C´est la raison principale qui les pousse à opter pour ce vaccin AstraZeneca, facile à conserver sur le plan logistique. Ce n´est pas du tout pour son efficacité qu´ils l´ont choisi. Les pays qui ne veulent pas le suspendre pour voir plus clair le font pour des raisons purement politiques et non scientifiques car ils sont sous pression par la montée des variants de ce virus chez eux. Les dirigeants africains ne sont pas obligés de les suivre. La situation n´est pas la même. Face à cette situation dont les conséquences sont dramatiques pour tout le monde, il faut de la bonne communication pour apaiser la douleur morale des Togolais et non pas la violence verbale qu´il faudrait leur répondre.

Malgré cette situation qui nécessite l´accompagnement des populations sur le plan social et financier, le gouvernement vient d´augmenter les tarifs au poste de péage même les motocyclistes qui empruntent la voie pour venir travailler à Lomé vont payer. Au même moment on fait la faveur d´impôt à Bolloré au port autonome de Lomé avec des montants colossaux qui constituent un manque à gagner pour l´Etat togolais. 

Il est dans la conscience de tout le monde que Faure Gnassingbé dirige mal le pays même dans celle de ceux qui sont de son parti. Ceux qui sont autour de lui aussi le savent. C´est pourquoi ils utilisent la force ou la violence morale pour mettre tout le monde aux ordres.

Il faut bannir cette méthode dans la manière d´exercer le pouvoir. On ne dirige pas un peuple avec la force mais avec intelligence et communication respectueuse.

Ce régime adore mettre toujours les gens au pas au Togo, même contre leur propre volonté. C´est une mauvaise pratique devenue comme principe sous ce régime. Il faut cesser cela. On dirige un peuple avec respect et non avec violence et force car le pouvoir lui appartient. Vous n´êtes que les dépositaires, je dirais même illégaux car le peuple ne vous a pas confié le pouvoir le 22 février 2020. Les Togolais ne sont pas des moutons qu´on conduit au pâturage pour aller brouter de l´herbe. Ce sont des êtres humains, vos semblables, dotés d´intelligence et de compréhension comme vous qui êtes au gouvernement. Il ne faut pas les traiter avec mépris et arrogance.

2 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
2 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Kagbelee
Kagbelee
March 17, 2021 10:27 am

La question n’est pas si la population doit être vaccinée à la AstraZeneca ou un autre vaccin. La question, la vraie, (et c’est dans cette réponse qu’il faut analyser l’intervention du Ministre Ihou) c’est de savoir si nous devons laisser le choix aux citoyens de refuser la vaccination, et de continuer à dépenser l’argent des contribuables pour soigner ceux qui ont pris la liberté de ne pas se vacciner… Ce que le Ministre Ihou a dit est “choquant” mais nous allons y arriver…

Akonta
Akonta
March 17, 2021 12:13 pm
Reply to  Kagbelee

@Kagbelee
Quand on biaise un problème durant sa formulation dans l’intention cynique et malhonnête de manipuler les gens avec arrogance comme l’arriviste et piètre pantin Ihou Wateba l’a démontré, il est clair qu’on achoppe sur des résistances légitimes.

  • Quelles sont les vraies Statistiques des contaminations du COVID-19 au Togo?
  • Combien de cas ont été traités avec succès et combien de cas de mortalité?
  • Quels sont les produits et méthodes thérapeutiques utilisés mais jugés insuffisants pour qu’on envisage la méthode préventive qu’est la vaccination?
  • Pourquoi le “comité scientifique” est si avare en communication régulière en direction du public togolais et international sur son travail?
  • Combien l’État togolais a réellement dépensé pour la prise en charge et le traitement satisfaisants des contaminés?
  • Les coûts de traitement des contaminés sont-ils plus élevés que les coûts d’approvisionnement en vaccin à l’étranger?
  • Les mesures-barrière imposées par le violence sur les populations n’ont-elles pas aidé à endiguer la propagation de la maladie au Togo?
  • Sur quelle base juridique Ihou Wateba s’appuie pour menacer tous les citoyens de se faire vacciner obligatoirement?

Voilà les questions légitimes auxquelles il faut penser en voulant défendre ici l’arrogance idiote de Ihou Wateba!

Popular News

Régionales : Boukpessi veut discuter avec Agbéyomé

La deuxième rencontre des partis politiques avec le gouvernement, dans le cadre des prochaines régionales, aura lieu ce mardi 19 janvier.