25 C
Canada
Sunday, September 19, 2021
Accueil ACTUALITES Société Classement 2021 de RSF : Le Togo perd 3 places

Classement 2021 de RSF : Le Togo perd 3 places

Dans le classement 2021 de l’organisation non gouvernementale Reporters sans frontières (RSF), le Togo a perdu 3 places, dégringolant au 74è rang à cause du musèlement de l’espace médiatique.

Le pays de Faure Gnassingbé se retrouve aujourd’hui à la 71è place, soit une perte de 3 points selon le rapport de la dernière étude du RSF, très loin derrière le Ghana (30è), le Burkina Faso (37è). Par contre, il devance largement le Bénin (114è).

Bien que l’espace médiatique du Togo compte 171 titres, 74 radios et 10 chaînes de télévision et que le délit de presse soit dépénalisé, entre autres, « la situation de la liberté de presse est toutefois fortement dépendante du contexte politique », explique l’organisation non gouvernementale.

« En période électorale, l’autocensure reste de mise pour les journalistes, qui préfèrent éviter de traiter des sujets tabous comme la corruption, l’armée, le président et sa famille. Depuis les grandes manifestations de 2017 contre le maintien au pouvoir du président Faure Gnassingbé, en marge desquelles les autorités avaient durci le ton contre les médias – retrait de l’accréditation de la correspondante de France 24 et TV5 Monde, internet coupé pendant plusieurs jours –, la situation s’est quelque peu apaisée, et le nombre d’exactions contre les journalistes est en forte baisse », poursuit le rapport.

Les enjeux de la presse togolaise sont « La professionnalisation du secteur, la protection des sources et des journalistes – notamment lors des manifestations –, et l’accès à des ressources financières plus importantes pour assurer la viabilité économique des médias », rappelle encore l’étude de RSF.

Dans l’ensemble, au Togo, il est difficile de faire du journalisme d’investigation à cause « des pressions, des poursuites voire des sanctions infligées » par la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC). Cet organe de régulation est souvent critiqué pour son « manque d’indépendance », prompt à sanctionner les médias critiques du pouvoir en place.

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Kagbelee
Kagbelee
April 20, 2021 11:21 am

Tant que les médias font du négationnisme leur fonds de commerce, les sanctionner et/ou les raisonner est nécessaire pour une meilleure éducation des citoyens. Cela ne sert à rien de faire un bon score avec RSF, si les droits individuels sont bafoués par les médias.

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022