25 C
Canada
Thursday, May 23, 2024
Accueil PAYS Afrique Togo-Oragroup perd la moitié de son bénéfice annuel

Togo-Oragroup perd la moitié de son bénéfice annuel

Dans un communiqué, l’institution bancaire Oragroup annonce que son résultat net consolidé est de 9,4 milliards de FCFA pour le compte de l’exercice clos au 31 décembre 2020. Ce qui équivaut à une perte de la moitié de son résultat annuel.

Le bénéfice annuel de la banque chute de moitié (48,6%), passant de 18,3 milliards de FCFA en 2019 à 9,4 milliards de FCFA en 2020. Elle peut donc se réjouir de continuer à réaliser de « bonnes performances » dans l’ensemble en dépit de la situation sanitaire lié à la pandémie de coronavirus.

Son communique précise qu’« Oragroup affiche un total bilan de plus de 3 268,2 milliards de F CFA, soit une progression de 24% par rapport à l’année précédente. Les dépôts de la clientèle de l’ensemble du réseau Orabank s’élèvent à 2 124 milliards de francs CFA et les créances à la clientèle à 1 584,8 milliards de francs CFA, soit des hausses respectives de 17 % et 16 % ». Autre précision, le produit net bancaire se chiffre à 55,4 milliards de F CFA en 2020. En 2019, il était de 146,9 milliards de F CFA.

Oragroup a son siège social à Lomé avec des représentations au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Gabon, en Guinée Conakry, en Guinée Bissau, au Mali, en Mauritanie, au Niger, au Sénégal, au Tchad. Elle est installée dans quatre zones monétaires distinctes.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.