25 C
Canada
Thursday, May 23, 2024
Accueil ACTUALITES Côte D'Ivoire-ADO reçoit Patrice Motsepe et Gianni Infantino

Côte D’Ivoire-ADO reçoit Patrice Motsepe et Gianni Infantino

Le Chef de l’État Ivoirien Alassane Dramane Ouattara a reçu mardi, à Abidjan, Gianni Infantino, Président de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) accompagné par le nouveau patron de la Confédération africaine de Football (CAF), Patrice Motsepe.

Ce dernier a été rejoint dans la soirée du lundi 3 mai 2021, à Abidjan, par le président de la FIFA, Gianni Infantino et la secrétaire générale de l’instance, Fatma Samoura.

Juste à son arrivée lundi dans la capitale économique ivoirienne, Patrice Motsepe a commencé sa visite par une réunion interne avec les membres de sa délégation composée principalement de ses vice-présidents.

Il a ensuite eu une importante séance de travail avec des membres de la commission de normalisation de la Fédération ivoirienne de football (FIF), avant de s’entretenir avec son conseiller spécial, l’ambassadeur Jacques Anouma.

Au cours de leur rencontre qui s’inscrit dans le cadre du lancement d’un tournoi inter-scolaire panafricain de football à Abidjan, les responsables du football ont entretenu avec Alassane Ouattara sur la CAN 2023 qui se tiendra dans son pays.

« Nous avons échangé sur la CAN 2023 qui se tiendra en Côte d’Ivoire et sur le rôle important que doit jouer notre pays au niveau du football africain et mondial », a indiqué le Chef de l’État à l’issue de leur rencontre.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.