25 C
Canada
Tuesday, March 5, 2024
Accueil ACTUALITES Togo/Baguida – Une dame tombe raide morte après un coup de poing

Togo/Baguida – Une dame tombe raide morte après un coup de poing

Les riverains près du Lycée de Baguida, (localité située au sud-est de Lomé), ont été témoins d’un incident dramatique ce samedi 15 mai 2021. Une dame, en pleine dispute avec son mari tomba raide morte après un coup de poing de ce dernier.  

C’est encore l’émoi chez les habitants de Baguida. Les voisins n’en reviennent qu’une telle tragédie aussi triste qu’elle soit, puisse se produire même si le couple a habitué son entourage aux querelles incessantes.

Selon les informations, la victime reprochait souvent à son mari ses aventures avec d’autres femmes. Chose que l’homme abhorre et qui est pour la plupart des cas, le nœud de leur dispute.

Pas plus tard que vendredi, le couple a repris le même scénario après que l’épouse ait piqué une crise de jalousie en jetant son dévolue sur son mari mais cette dernière sera calmée par les voisins.

Toutefois, elle reviendra à la charge dans la matinée du samedi mais l’homme étant éméché, finira par donner un coup de poing à sa femme qui tomba raide morte.

Après cet acte, il tentera de se suicider mais sera freiner dans son élan par leurs deux enfants et les forces de l’ordre dépêchées sur les lieux du drame.

L’affaire est désormais entre les mains de la justice qui planchera sur le sort du monsieur.

2 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
2 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Agon Picdagou
May 16, 2021 3:18 pm

“Baguida, (localité située au sud-est de Lomé)”, quel mensonge! Seul l’Océan est au sud de Lomé, et Baguida à l’est!

Honvi
Honvi
May 16, 2021 7:42 pm
Reply to  Agon Picdagou

Le sud de Lome n’est pas necessairement APRES Lome. Je trouve que l’auteur a bien localise Baguida.
Sincere condoleances a la famille.
Je vois meme que tu t’es seulement interesse a chercher l’erreur dans la redaction. Est-ce que les fais t’ont un peu touches?

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.