25 C
Canada
Friday, March 1, 2024
Accueil ACTUALITES Société Togo-La prévention routière s’inquiète de la répétition des accidents

Togo-La prévention routière s’inquiète de la répétition des accidents

Les routes togolaises continuent de tuer, obligeant la Prévention routière à faire une sortie ce matin sur une radio privée de la place pour appeler les conducteurs à la prudence.

David Gnahui Clovis, était sur une chaîne radio locale ce vendredi 4 juin 2021 pour confirmer que les accidents de route connaissent une récurrence dans le pays, insistant sur ceux enregistrés sur le seul mois de mai qui vient de finir.

« On a connu beaucoup d’accidents tout le mois de mai. Il en a eu à Kétao, Anfoin, Amouzoukopé, un peu partout dans la ville de Lomé », souligne-t-il dans des propos rapportés par le confrère togotopnews.com.

« A voir tous ces accidents, il y a le premier facteur qui est l’homme. C’est l’homme qui a conduit en état d’ivresse, c’est l’homme qui est fatigué, c’est l’homme qui fait la surcharge », insiste le directeur de la prévention routière.

Ce dernier s’inscrit en faux contre ceux qui disent que c’est parce que les routes ne sont pas en bon état qu’il y a beaucoup d’accidents. « …Lorsque la route n’est pas bonne, nous roulons modérément, nous ralentissons mais lorsque la route est bonne, on constate qu’il y a plus d’accidents que si elle n’est pas bonne parce qu’elle est bonne, on fait de la vitesse sans le savoir », nuance David Gnahui Clovis, en lançant un appel de prudence aux usagers de la route.

De façon générale, les causes des accidents au Togo sont le non-respect des feux tricolores, la conduite en été d’ébriété, le téléphone au volant, les dépassements non appropriés, entre autres.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.