25 C
Canada
Sunday, September 19, 2021
Accueil ACTUALITES Togo-Les Évêques s’inquiètent de la misère ambiante dans le pays

Togo-Les Évêques s’inquiètent de la misère ambiante dans le pays

Réunit en session ordinaire mardi dernier, la Conférence des Évêques du Togo (CET) a abordé plusieurs sujets relatifs à l’Église. Elle s’est également prononcée sur la situation sociopolitique du pays. L’épiscopat n’a pas passé sous silence la cherté de la vie au Togo. Tout en exhortant les Togolais à la prière, la CET invite les uns et les autres à espérer en Dieu. Lisez plutôt l’intégralité du communiqué sanctionnant les travaux de cette 127eme session ordinaire de la CET !

COMMUNIQUE DE PRESSE

La 127ème Session ordinaire de la Conférence des Evêques du Togo s’est ouverte ce mardi 15 juin 2021, avec la première participation aux travaux de son Excellence Révérendissime Mgr Mark Gerard MILES, Nonce Apostolique au Bénin et au Togo.

Celui-ci a eu un entretien très fraternel avec les Evêques, qu’il a encouragés, au nom du Pape François, dans l’accomplissement de leur délicate mission. Par ailleurs, il a exprimé sa confiance en une fructueuse et féconde collaboration avec eux en vue de la construction commune de l’Eglise au Togo, sous le souffle de l’Esprit Saint.

Accueil du nouveau Nonce Apostolique

Au soir du premier jour des travaux, l’événement d’Eglise ayant rassemblé les prêtres, les personnes consacrées et les fidèles autour des Evêques, a été la messe solennelle d’accueil du nouveau Nonce Apostolique près le Bénin et le Togo, sur la paroisse Cristo Risorto de Hédzranawoé.

Au cours de cette Eucharistie, le peuple de Dieu a écouté la lettre du Secrétaire d’Etat du Saint Siège, Son Eminence Révérendissime Cardinal Pietro PAROLIN, adressée au Président de la Conférence des Evêques du Togo, pour confirmer officiellement la nomination de Mgr MILES par le Pape François, comme Nonce Apostolique au Togo. Celui-ci a ainsi fait l’objet d’un accueil chaleureux de la part des Evêques, des prêtres et des fidèles présents, qui lui ont souhaité un fructueux ministère dans notre pays. Les Evêques expriment ici leur reconnaissance à son Excellence Mgr Nicodème BARRIGAH-BENISSAN, Archevêque de Lomé et à la paroisse Cristo Risorto dans toutes ses composantes, pour l’organisation de la célébration, et pour la réception offerte au Nonce Apostolique, à l’issue de la messe.

Les Séminaires

 Au cours de cette session, principalement consacrée aux Grands Séminaires Interdiocésains de notre pays, les Evêques ont écouté tour à tour les Pères Recteurs, venus faire le bilan de l’année académique qui tire vers sa fin.

Après le tour d’horizon sur la vie, les défis et les besoins de ces structures de formations des futurs prêtres, des décisions conséquentes ont été prises. Les Evêques rendent grâce à Dieu pour le bon déroulement de l’année académique, malgré la crise sanitaire due au Coronavirus.  Ils remercient les âmes généreuses qui soutiennent la formation des séminaristes et exhortent le Peuple de Dieu à porter dans ses prières quotidiennes, les Formateurs, de même que les candidats au sacerdoce, afin que les futurs pasteurs de l’Eglise soient bien préparés à leur mission.

La vie sociale des populations

Au cours de leurs échanges, les Evêques ont également abordé diverses questions de la vie quotidienne des populations. Ainsi, posant un regard évangélique sur la situation sociale de notre Pays, ils se sont laissés interpeller par la pauvreté de tant de citoyens et citoyennes qui éprouvent beaucoup de mal à subvenir à leurs besoins élémentaires et invitent les autorités et toutes les institutions à prêter une vigilante attention à ce défi à relever.

Tout en notant que des efforts ont été déployés dans ce domaine, ils exhortent chaque citoyen et citoyenne, en particulier ceux qui nous gouvernent, à redoubler d’ardeur pour combattre la misère aggravée par la pandémie au Coronavirus, la cherté de la vie, la corruption et les fraudes, et garantir la sécurité, la liberté et les droits fondamentaux des concitoyens.

C’est le lieu de rappeler que quels que soient les événements qu’elle vit et les aléas de l’histoire qu’elle traverse, l’Eglise ne saurait se dérober à la mission reçue de son Fondateur, celle d’appeler constamment ses fils et filles ainsi que toutes les populations à un changement de cœur, de mentalité et d’attitude, afin de construire ensemble une société plus humaine où la richesse soit partagée par tous dans la justice et la paix.

En effet, notre peuple souffre ; personne ne l’ignore. Il importe de regarder avec attention les situations qui préoccupent les citoyens pour y apporter des solutions appropriées.

Autres sujets

En plus des points susmentionnés, les Evêques se sont penchés entre autres, sur les sujets suivants : leur formation permanente, la Direction nationale de l’Enseignement catholique, la pastorale de la famille, le prochain Congrès Eucharistique à Budapest en Hongrie, la parution très prochaine du Guide pastoral pour le Ministère et la vie des prêtres au Togo, les divers Conseils Episcopaux.

Ils portent chacun de ces sujets dans leurs prières, afin que l’Esprit saint éclaire chaque acteur, dans l’accomplissement de ce qui lui revient, en vue du bien de l’Eglise. 

Exhortation à la prière

Les Evêques saisissent cette occasion pour exprimer leur sincère gratitude aux fidèles qui les ont accompagnés de leurs ferventes prières au cours de ces journées de rencontre avec le Seigneur, de réflexion et d’échanges sur la vie de l’Eglise et du Pays. Ils les invitent également à garder l’espérance face aux défis et à s’engager davantage dans une démarche de conversion effective des cœurs, en vue d’une transformation des réalités sociales. De manière particulière, ils exhortent les fidèles laïcs à assumer courageusement et avec plus de responsabilité leurs tâches quotidiennes.

De tout cœur, les Evêques bénissent le Peuple de Dieu et lui adressent ces mots d’exhortation du psalmiste : « Soyez forts, prenez courage, vous tous qui espérez le Seigneur » (Ps 31 [30], 25).

Fait à Lomé, ce 18 juin 2021,

Père Emile SEGBEDJI

Secrétaire Général de la CET.

5 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
5 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
tedlesaint
tedlesaint
June 22, 2021 2:12 pm

D’aucuns disent que cette nouvelle sortie du clergé togolais est une sortie de plus qui n’apportera rien de nouveau, Ceci n’est pas mon avis, mais en tant qu’autorité morale, la Conférence Épiscopale Togolaise (CET) doit chercher un tant soit peu à créer des passerelles qui puissent l’aider à mener des plaidoyers en ce qui concerne certains sujets d’intérêt commun.Il est important que les évêques togolais évitent de prendre parti pour telle ou telle chapelle politique, ceci afin de permettre à cette entité de bien jouer son rôle d’autorité morale au sein de la Nation togolaise.

sen
sen
June 22, 2021 5:09 pm

Au delà de cette déclaration qui prouve l’intéret du clergé à la situation sociale des togolais, je crois que des visites de couloir seront faites par ces derniers afin que la situation soit de plus en plus soutenable pour le bas peuple

Koto vivinalee
Koto vivinalee
June 22, 2021 10:54 pm

Qui est responsable de cette misère ambiante??? Les analphabètes GNASSINGBE, le cancer du Togo !!!

Pro.mo
June 23, 2021 4:06 am

Comme si Dieu lui-meme n’en avait pas assez de votre hypocrisie. Ailleurs l’eglise se sert de ce que “riches” donne pour servir le pauvre: repas gratuits, dons,etc…Ici vous nous dites de “prier” au lieu d’appeler a la liberation pour nous endormir , et la nuit, vous fetoyez avec le diable lui-meme.

Gotou
Gotou
June 23, 2021 4:33 am

Donc pour ces crétins serviteurs d’un ordre religieux étranger, c’est la prière qui va nous tirer d’affaires ! C’est insupportable !

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022