25 C
Canada
Saturday, March 2, 2024
Accueil ACTUALITES Haïtie-Après la mort du président Jovenel Moïse, les chefs de sa sécurité...

Haïtie-Après la mort du président Jovenel Moïse, les chefs de sa sécurité convoqués par la justice

La justice haïtienne a décidé d’écouter les responsables de la sécurité du président Jovenel Moïse assassiné dans la nuit du mardi 6 au mercredi 7 juillet 2021, par des hommes armés.  

Selon le Nouvelliste, le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Bed-Ford Claude, a déclaré jeudi avoir donné à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) délégation de pouvoir afin d’auditionner tous les agents de sécurité rapprochée du président Jovenel Moïse.

Ainsi, les le parquet de Port-au-Prince a convoqué les deux hauts responsables de la sécurité du président assassiné dans sa résidence privée mercredi. Suspectés d’inaction, ils seront écoutés par la justice haïtienne les 13 et 14 juillet 2021.

17 assaillants arrêtés, 3 tués et 8 en fuite

Par ailleurs la traque du commando se poursuit après l’assassinat du président Jovenel Moïse. Le directeur général de la police nationale d’Haïtie, Léon Charles, a annoncé ce jeudi lors d’une conférence de presse que le commando qui a tué le président Jovenel Moïse était composé de 26 Colombiens et 2 Haïtiano-américains, a-t-on appris de haitilibre.com.

D’après toujours la même source, le directeur général de la police nationale d’Haïtie a indiqué que 15 des 26 Colombiens ont été interpellés, 3 ont été tués alors que 8 en cavales sont toujours recherchés. Léon Charle a également annoncé l’arrestation des 2 Américains d’origine haïtienne. Avec des armes, des véhicules et des valises récupérés. Ces personnes arrêtées ont été présentées mercredi à la presse.  

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.