25 C
Canada
Saturday, July 31, 2021
Accueil ACTUALITES Togo-Entretien avec Christian Wenesso, un artiste musicien, chanteur et compositeur

Togo-Entretien avec Christian Wenesso, un artiste musicien, chanteur et compositeur

Il est un Togolais vivant aux Etats-Unis. Son domaine, c’est la musique qu’il a embrassée depuis sa plus tendre jeunesse. Aujourd’hui, il a la musique dans le sang. Il a voulu partager son expérience avec la Rédaction de iciLome et ses lecteurs à travers cet entretien. Lisez plutôt !

Qui est Christian Wenesso ?

Christian Wenesso: Je suis artiste musicien, chanteur et compositeur. Je suis togolais vivant aux États-Unis, marié et père de deux beaux enfants. Je suis aussi le Président et Fondateur de « Wenesso Foundation Inc. », une organisation à but non lucratif qui se soucie du bien-être des sans voix et des démunis. Je suis aussi détenteur des accomplissements académiques dans le domaine des affaires et aussi des relations internationales et gestions des conflits. Mais la musique me définit plus et parle plus haut de mon identité. Tel que le soleil brille pour tout le monde, ainsi mes œuvres musicales sont destinées à tous.

Pourquoi avoir décidé de faire carrière dans la musique ?

Christian Wenesso: Je suis arrivé à la musique par mes participations aux activités liées à l’église. C’était autour de mes dix-huit ou vingt ans quand je me suis intéressé à la musique pour la première fois. C’était à Kara, dans l’Eglise des Assemblées de Dieu Chaminade. L’Église avait des instruments de musique mais pas de musiciens. Alors, le besoin était là et il fallait des volontaires pour donner un coup de pouce et former un groupe musical. Je me suis porté tout de suite volontaire avec quelques frères de l’église. C’est ainsi que j’ai appris à grincer la guitare pour la cause spirituelle.

Ces moments ont coïncidé avec les temps des grèves scolaires au Togo dans les années 1995-2000, et on profitait des temps libres pour passer des journées entières dans le sanctuaire de l’Eglise pour maîtriser les notes et accords musicaux. Je ne lis pas le solfège mais je joue par l’oreille et par intuition. Je pense humblement qu’il s’agit d’un don. En trois mois d’apprentissage, j’ai été intégré dans le groupe musical en qualité de guitariste, et quand bien même je n’étais pas parfait, j’étais beaucoup encouragé par mes pairs.  La musique est, pour moi, à la fois une science et un mystère, avec un caractère et un langage universel. Quand je suis arrivé à la musique, j’ai tout de suite compris qu’elle était, en réalité, ma plus grande passion et qu’elle habiterait en moi toute ma vie.

Quel a été votre parcours musical jusqu’alors ?

Christian Wenesso: Mon parcours musical se structure à trois niveaux : au niveau scolaire, au niveau des églises et au niveau du show-biz. En gros, mes prestations ont eu cours dans des évènements heureux comme malheureux. En qualité de leader musical je me suis occupé du management des groupes musicaux et des enregistrements en studio. De manière plus détaillée, en milieu scolaire, quelques mois après que j’ai commencé la musique, j’ai participé aux prestations publiques lors des activités scolaires des semaines culturelles et pique-niques, notamment au collège Chaminade de Kara et au Lycée ASDA de Lomé.

Mes dernières prestations en milieu scolaire au Togo remontent à 2001 avec le concert Shaback, organisé par le groupe « Jeunesse en Jésus » de l’Université de Lomé.  Il faut signaler que j’ai surtout fait mes armes dans les églises. J’ai donc continué à jouer à la musique toutes ces dernières vingt années dans les Églises au Togo puis aux États-Unis, pendant les cultes hebdomadaires et mariages. J’ai aussi participé aux prestations musicales de louanges et adorations aux conventions internationales de prières et aux croisades spirituelles. Dans mon palmarès du show-biz, j’ai été le guitariste principal de Jimi Hope durant son concert de 2005 aux USA ; puis guitariste et directeur de musique pour le concert de King Mensah en 2009 aux Etats-Unis. En ma qualité de président de groupes musicaux, j’ai souvent organisé des concerts annuels de fin d’année aux États-Unis, tous jusqu’ici couronnés de succès.

Quel message principal véhicule vos chansons ?

Christian Wenesso: Ma devise est celle-ci : aucune âme ne doit être négligée. Tel que le soleil brille pour tous, le riche et le pauvre, le blanc et le noir, l’heureux comme le malheureux, ainsi ma musique retentit pour tous. Mon message évangélique est simple. Dieu existe et aime tout le monde. Il faut vivre en harmonie avec Dieu et avec les hommes, par Amour. « Tout concourt au bien de ceux qui aiment Dieu » ; alors gardons l’espoir. Ne craignons pas les circonstances de la vie car Dieu est pour tous et au contrôle de toutes situations.

Le message de la croix et la résurrection est vivace, et j’invite chacun et chacune à faire cette expérience pour en prendre la décision de suivre le Christ Jésus. Dieu n’est pas religieux mais a tracé une voie pour le salut de l’âme : passer par le Chemin, la Vérité, et la Vie. Alors, mon espoir est que toute âme qui respire et qui vient au contact de ma musique en soit sensibilisée.

Pourquoi avez-vous choisi ce genre musical ?

Christian Wenesso: Le genre de musique que j’ai choisi est le Gospel ; et je le fais par amour pour Dieu et par passion.  Pour moi, le Gospel est un genre musical qui réanime et vivifie les âmes. Je dirai aussi que ce genre s’est imposé à moi parce que je suis très attaché à la chose chrétienne. Pour moi, il n’y a rien de plus intéressant que de chanter Dieu et pour Dieu. Pour moi, également, c’est un appel, c’est un destin, et c’est une obligation morale de propager la Bonne Nouvelle à travers la musique. Il faut, cependant, noter que j’ai été inspiré par plusieurs autres genres musicaux.

Ainsi, je fais un Gospel qui s’inspire et puise dans la musique Classique, le « Country », le Blues, le Rock and Roll, et la Salsa. La musique Gospel est un genre créatif à travers lequel on peut atteindre toutes les cultures et toutes les couches sociales, pour transformer des vies pour le Christ Jésus ! C’est pourquoi je m’y atèle.

Quel est le titre de votre nouvel album et quelle est la date de sa sortie ?

Christian Wenesso: Mon premier single « Yahwé » est déjà sorti le 18 juin 2021. Il est disponible sur toutes les plateformes musicales telles que Spotify, Apple Music, iTunes, et aussi sur YouTube. Mon désir c’est que tout le monde y ait accès sans trop de peines financières.

Je compte faire sortir deux singles de plus, avant la fin de l’année 2021. Je projette sûrement un autour de septembre et l’autre autour de décembre.

Quelles sont les sonorités qu’on peut écouter sur cet album ?

Christian Wenesso: Je suis guitariste, alors vous allez entendre beaucoup du son des guitares électriques et acoustique, parfois avec des effets pour huiler les sons. Mais « Yahwé » a une touche particulière du « Country Music » et est un chant qui regroupe plusieurs instruments tels que les guitares accompagnatrices, solo et basse, la batterie, l’harmonica, le piano. Vous allez constater plus tard que je fais un Gospel qui s’inspire et puise dans la musique Classique, le Country, le Blues, le Rock and Roll, et la Salsa. Je m’adapte beaucoup aux différents genres, formes et styles de musiques. Je ne me limite pas.

Pensez-vous réussir à imposer votre musique au public ?

Christian Wenesso: J’espère et j’ai foi que le public va aimer la musique que je produis. J’ai l’assurance que ma musique va être adoptée par le public comme elle s’est imposée à moi. Ma musique fait un peu une exception car elle est élaborée dans un langage simple et couvre beaucoup de styles et formes musicales. Le message que je véhicule dans mes chansons rassure, restaure, libère, redonne de l’espoir, et rapproche l’homme à l’homme et l’homme à Dieu. Je chante Dieu, et j’apporte un message d’Amour et d’espérance.

Les choses se feront d’elles-mêmes. Mon intime conviction me dit que ma musique est une inspiration divine. Les cœurs seront touchés et les âmes en seront sensibles. La combinaison de forme et de style que j’adopte dans mon gospel, parfois dansant et parfois relaxant, va certainement toucher différentes sensibilités et couches sociales. Enfin j’ai foi que mon Gospel va faire réfléchir ou méditer, va faire rêver, va faire danser, et va faire s’évader. 

Quels sont les atouts dont vous disposez ?

Christian Wenesso: Mes atouts sont la simplicité et l’accessibilité du message que je véhicule. A cela s’ajoute mon talent de musicien, ma passion pour la chose musicale, et le soutien sans faille de mon épouse et de mes enfants, ma première audience. Mon expérience dans le Christianisme toutes ces années et ma connaissance de la parole de Dieu aident beaucoup pour le genre de Gospel que je fais. Je connais le langage des Chrétiens et celui des non Chrétiens, et je sais comment atteindre ces deux sensibilités. Je vis en Amérique ; c’est un atout car étant dans un pays qui offre des opportunités pour quiconque voudrait mettre sa polyvalence au service des autres.

Il me semble que si j’étais resté au Togo il m’aurait été un peu plus difficile de produire ma musique d’une telle qualité ; pas parce qu’il n’y a pas de studios de qualité mais parce que je n’aurais pas eu un accès direct aux moyens nécessaires à l’étape ou j’ai commencé mes enregistrements. Vivant aux USA, je peux faire autant de boulots que mes forces physiques me permettent, pour pouvoir financer entièrement, à mes propres frais, toutes les dépenses liées à la production de mes chansons.

Comment vous vous êtes préparé pour vous lancer dans le single « Yahwé » ; avez-vous des partenaires qui vous soutiennent ?

Christian Wenesso: C’est vrai, je suis un perfectionniste. J’aime l’originalité. J’aime que ça soit propre quand mon nom est associé à quelque chose. C’est à dire que je fais de mon mieux et je mets tous les efforts qu’il faut en chaque projet. J’ai produit mes chansons avec l’aide de Dieu et sans sponsors. J’espère qu’avec le bon vouloir de Dieu les bonnes volontés se manifesteront. Mais ce n’est pas cela mon objectif premier. J’ai commencé par enregistrer mes chansons depuis 2011. J’ai pris tout le temps qu’il fallait pour parfaire mes compositions. Ça a été un travail de fourmi, de multiples reprises, des retouches dans les moindres détails sur beaucoup de plans. Il fallait parfois prendre des pauses pour se ressourcer financièrement avant de retourner au studio. Je me souviens avoir été la risée de certaines personnes mal intentionnées, car ça prenait trop de temps pour faire sortir une seule chanson.

Un an après être entré en studio, j’ai eu mon premier fils, puis ma première fille l’année d’après. Il fallait marquer une pause pour accorder toute mon attention aux besoins de ma jeune petite famille. Puis reprendre, tout en soignant la qualité de ce qui avait été laissé en « jachère ».  Ma préoccupation a toujours été l’attente et la satisfaction du public qui recevrait le produit de mes durs labeurs. Tout ceci mis ensemble, cela a pris du temps. Maintenant les résultats sont là. Il appartient au public d’en déguster, sans modération, les fruits et de faire le reste du parcours ensemble avec moi. Je compte ne pas décevoir ce public.  Il faut noter que la musique se fait avec passion d’abord et le reste vient après. Alors, pour moi c’est de la passion avant tout, et je peux confirmer que cette attitude m’a servi de moteur et de motivation pour.

Vos perspectives ?

Christian Wenesso: Une chose que je ne mentionne pas souvent est : l’un de mes objectifs premiers est de venir en aide aux orphelins, aux veuves et aux sans-abris. Pour moi c’est un appel et c’est l’une des choses qui donnent un sens à ma vie. Je projette des sorties d’albums musicaux mais aussi de bâtir un empire financier pour assister les démunis. « Wenesso Foundation » est la structure que j’ai mise en place depuis les années 2015 pour aider les pauvres. Vous pouvez avoir plus de détails sur le site wenessofoundation.org.

Ainsi, je compte aller à la rencontre des orphelinats et monter des documentaires pour attirer l’attentions de nos gouvernants sur ce fléau, aussi bien que les hommes et femmes financièrement capables. Il faut que l’on fasse quelque chose et je m’engage dans cette bataille pour diminuer la souffrance dans nos communautés.

Un mot pour vos fans

Christian Wenesso: Merci à vous pour l’opportunité que vous me donnez pour me faire connaître. Merci au public pour le temps et la disponibilité pour écouter mes chansons, et merci pour la confiance et le soutien. Restez à l’écoute et je vous promets des surprises dans les prochaines sorties musicales. Vos critiques constructives seront les bienvenues et je ferai de mon mieux pour les incorporer pour aller vers le meilleur. Le Seigneur Jésus Christ vous aime.

3 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
3 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Val Wenkuni
Val Wenkuni
July 19, 2021 2:17 pm

Belle music et belle histoire. Que le Seigneur bénisse cette œuvre.

Kaykay Fire
Kaykay Fire
July 19, 2021 3:24 pm

Le nègre a vraiment du chemin à faire ….
Si c’est le Yawhe des juifs et de leurs ancêtres hébreux qui viendrait “accepter” ce nègre coasseur dans cette mélodie lénifiante pour le “délivrer” , les Noirs risquent d’y passer toute une éternité sans pouvoir se soustraire du joug des autres peuples de la terre !
Hihihihihihihihihi
On a vraiment du chemin à faire …

Adolph Dagan
July 27, 2021 3:16 am

Congratulations !
Que Dieu vous benisse et vous soutienne .
Good job bro. Wenesso !

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022