25 C
Canada
Sunday, May 19, 2024
Accueil ACTUALITES Togo–La CPP fait le point après 22 ans de lutte politique

Togo–La CPP fait le point après 22 ans de lutte politique

La Convergence Patriotique Panafricaine (CPP) était en journée de réflexion ce samedi 14 août 2021 à Lomé. La formation politique dirigée par Adrien Béléki Akouété a, au cours de cette réunion, dressé un bilan après 22 ans de lutte politique et décliné ses perspectives.

« Notre parti a traversé beaucoup de difficultés, mais nous sommes en train de nous battre sur le terrain pour qu’il retrouve sa place, avec sa conviction, sa philosophie, ses propositions pour faire de ce pays l’or de l’humanité », a déclaré Adrien Béléki.

Pour la circonstance, il a rappelé les propositions faites par la Convergence Patriotique Panafricaine lors des discussions au sein de la Concertation nationale des acteurs des partis politiques (CNAP).

« La CPP a axé ses propositions sur trois points essentiels, dont la décrispation, les défis économiques et sociaux et la gouvernance électorale », a-t-il souligné.

Et d’ajouter : « Les discussions ont accouché 52 propositions, nous pensons que c’est un pas pour le développement de ce pays, l’amélioration du cadre électoral et également pour penser un tout petit peu aux difficultés économiques et sociales que traverse la population togolaise ».

L’opposant, dans la même lancée, a invité chaque parti à assumer ses positions sur le terrain. “La CPP assume ses propositions et sa position”, a-t-il indiqué.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.