25 C
Canada
Tuesday, March 5, 2024
Accueil CHRONIQUES Société Togo-Culture : Le CINU Lomé offre son fonds documentaire

Togo-Culture : Le CINU Lomé offre son fonds documentaire

La Maison des Jeunes de Lomé, la bibliothèque et médiathèque Jean-Paul II, le Centre de ressources documentaires en droits de l’Homme (CFDH), l’École Supérieure des Techniques et Arts de la Communication (ESTAC) et l’Institut Supérieur de Développement et d’Interprétariat (ISDI) ont réceptionné le 15 Septembre 2021, plus de 3000 documents sur les questions de développement.

Ces documents proviennent du fonds documentaire de la bibliothèque du Centre d’Information des Nations Unies (CINU) de Lomé. Compte tenu de la disponibilité de la plupart des documents en ligne, le CINU de Lomé a décidé de la fermeture de sa bibliothèque physique. Néanmoins, le CINU retenu l’option de répartir son fonds documentaire entre ces cinq institutions afin d’en maintenir l’accès aux usagers qui le souhaitent.

Tout en saluant le geste du CINU, M. Latevi Edem Kodjo, Directeur de la Maison des Jeunes de Lomé, a souligné que « ces documents sont accessibles à tous les usagers de la maison des jeunes dans le cadre de leurs travaux divers dont les thèses de fin de cycle (master ou thèse) sur des thématiques variées ».

Depuis l’ouverture de ses portes en 1963, le CINU de Lomé a été la principale source d’information sur le Système des Nations Unies, mais aussi sur les questions de développement global. Sa bibliothèque a toujours été une référence pour les étudiants en thèse sur les thématiques liés aux relations internationales, droits de l’homme et autres sujets sur lesquels interviennent les Nations Unies.

Source : CIINU

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.