25 C
Canada
Friday, May 24, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-Covid-19 : Églises et mosquées fermées pour un mois

Togo-Covid-19 : Églises et mosquées fermées pour un mois

L’étape de la fermeture systématique des bars et discothèque à Lomé étant en cours, le gouvernement togolais annonce celle des églises et mosquées sur toute du territoire national et ce, durant un mois.

Ce sont pour la précision, les nouvelles mesures « fortes » annoncées par les autorités togolaises dans le cadre du renforcement des restrictions sanitaires en vigueur contre la hausse de contamination dans le pays.

Outre la fermeture des églises et mosquées, l’exigence d’une preuve de vaccination pour l’accès aux bâtiments administratifs sera également requise.

Aussi, les mariages civils, religieux et traditionnels sont également suspendus pour une durée d’un mois avec interdiction des funérailles. Dans ce sens, une autorisation d’inhumation obligatoire rassemblant 15 personnes au maximum est exigée.

Les mesures prises par le gouvernement, « sont relatives à l’interdiction de toutes les manifestations culturelles, sportives et politiques pour une durée d’un (1) mois à compter du 10 septembre 2021 », précise un communiqué à cet effet.

3 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
3 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
kalimaou
kalimaou
September 10, 2021 10:10 am

mince!

Saint Avlekete
Saint Avlekete
September 10, 2021 11:49 am

Un mois n’est pas suffisant, penser prochainement à 12 mois renouvelable pour enfin libérer le mental du nègre confisqué depuis l’arrivée de ces religions étrangères en terre africaine.

Vive le Panafricanisme Culturel

trackback

[…] compter de ce 10 septembre, affirme un communiqué gouvernemental, les bars et lieux de culte seront fermés pour une durée d’un mois. Toutes les manifestations culturelles, sportives et […]

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.