25 C
Canada
Wednesday, February 21, 2024
Accueil ACTUALITES Burkina Faso : Des protestations contre la coopération militaire française

Burkina Faso : Des protestations contre la coopération militaire française

Une coalition d’organisations de la société civile burkinabé a organisé un rassemblement dimanche, pour demander la fin de la coopération militaire avec la France.

La coalition a appelé les nouvelles autorités du Burkina Faso à mettre fin à la coopération militaire française en faveur du soutien russe pour lutter contre le terrorisme.

“Non à la coopération militaire avec la France, Oui à la Russie”, “Armée française dégage!”, pouvait-on lire sur certaines pancartes.

“Nous sommes là aujourd’hui pour réclamer notre liberté. Ce meeting est une occasion pour nous de démontrer notre soutien aux forces de défense et de sécurité du Burkina Faso. C’est pour également rappeler aux autorités que la jeunesse ne tolèrera aucun échec”, a déclaré aux journalistes, Ismaël Nana, Secrétaire général de la Coalition.

“Les autorités doivent diversifier leur partenaires dans cette lutte contre le terrorisme en allant vers les pays comme la Russie, la Chine, la Corée du nord qui sont des puissances militaires”, a-t-il ajouté.

En claire, ces activistes contestent « l’installation de bases de forces étrangères » qui, d’après eux, ne méritent plus leur confiance.

“Nous demandons l’annulation des accords coloniaux en matière de défense”, a martelé le Secrétaire général de “Faso Lagam Taaba Zaka”, une coalition créée au lendemain du coup d’État du 24 janvier contre le président Roch Marc Christian Kaboré.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.